Alimentation Barf : ce que c’est, pourquoi, comment faire

Alimentation du chien

La nourriture Barf est une alimentation crue, essentiellement à base de viande et abats qui repose sur les besoins naturels des chiens. Nous avons écrit cet article pour vous familiariser avec ce mode d’alimentation, vous en présenter ses principes et vous guider pas à pas dans la transition si vous optez pour la nourriture BARF pour votre chien.

Qu’est ce que l’alimentation naturelle Barf ?

L’alimentation naturelle appelée BARF (Biologically Appropriate Raw Food ou Bones And Raw Foods) a pris naissance en Australie, il y a plusieurs dizaines d’années.  Ce n’est donc pas nouveau et surtout pas une mode.

L’idée du premier vétérinaire qui est à l’origine du régime Barf a été tout d’abord de s’élever contre les nourritures industrielles infligées aux chiens qui affaiblissaient de génération en génération leur robustesse.

S’est ensuite ajoutée l’idée que l’alimentation la mieux adaptée au chien ne pouvait être que celle des chiens et loups sauvages. Ils avaient en effet vécus et survécus pendant des dizaines de milliers d’années à tous les aléas d’une vie dans la nature. En fait la loi de Darwin.

Le régime naturel Barf consiste à nourrir le chien à partir d’ingrédients frais servis crus, tels que viande et abats crus.
L’objectif est de rapprocher au mieux la nourriture de votre chien de l’alimentation des canidés sauvages tels que le loup. En effet le chien en est une sous-espèce, ce qui est clairement démontré par les scientifiques. Cela signife en clair que le chien est un carnivore « non strict ».

Comment reconnait-on un carnivore ?

La question sous-jacente est donc « le chien est-il un carnivore » ? C’est ce que nous allons voir ci-dessous.

Le système digestif du chien est celui d’un carnivore

Tous les aliments que le chien ingurgite passent obligatoirement par le système digestif. Cette nourriture doit donc être adaptée à la capacité du système digestif à utiliser les aliments. Et non pas l’inverse.

En effet l’évolution d’une espèce – et en particulier de son tube digestif – se fait sur des milliers d’années, pas sur 10 ou 20 ans, depuis l’apparition des croquettes.

Le système digestif du chien ne « fabrique » pas d’enzyme amylase dans la salive, nécessaire pour dégrader les glucides. Pourquoi ? Parce que l’amylase lui est naturellement inutile, les carnivores ont naturellement une alimentation faite de protéines animales, pas de glucides. 

 Malheureusement les glucides représentent une part importante du régime « croquettes ». Comment sont-elles alors dégradées lors de la digestion par les chiens « croquivores » ? C’est très simple mais pas gratuit : le pancréas du chien prend la relève mais cela l’oblige a « travailler » beaucoup plus

✗ Quels sont les risques à court terme?

➢ des troubles du transit qui peuvent provoquer flatulences et diarrhées.

➢ et d’après une hypothèse vétérinaire récente, une augmentation du nombre de  torsions d’estomac, condition grave pour le chien.

✗ Quels sont les risques au plus long terme?

➢ une inflammation du pancréas, provoquant pancréatite ou insuffisance pancréatique.

➢ et une fragilisation générale de la santé de votre chien, qui peut conduire à des visites répétées tout au long de sa vie chez le vétérinaire.

La morphologie du chien est celle d’un carnivore

 ✓ Dimension de l’estomac : lorsqu’il est plein, il est très grand, comme les carnivores. Huit fois plus que celui du cheval qui est un herbivore, à poids égal bien sûr. Parce que le carnivore à l’état sauvage mange lorsqu’il trouve une proie, quand il en trouve. Il ne gaspille rien, il mange tout en une fois.

✓ Acidité très élevée de l’intérieur de l’estomac. Pour le chien le taux d’acidité pH est de 1, afin de digérer facilement viandes et os. 
A titre d’exemple, celui de l’homme qui, lui, est vraiment un « omnivore » est beaucoup moins acide, entre pH1,5 et 2,5 idéalement.

✓ Longueur de l’intestin du chien. Il est très court par rapport à un herbivore car « inutile » pour les carnivores. La « digestion » des protéines (viandes, os) se fait en effet principalement en amont du tube digestif (principalement dans l’estomac).

✓ Place du chien dans la classification animale. Il est maintenant clairement situé comme descendant du loup. Il devient une sous-espèce du loup (Canis Lupus) et non un « cousin » du loup. Cela lui a valu d’obtenir dernièrement une reclassification dans la chaîne animale et une nouvelle « appellation » de Canis Lupus Familiaris.
C’est pour nous une preuve supplémentaire qui commence à être reconnue. Le comportement alimentaire du chien carnivore ne peut être que très proche de celui du loup aussi carnivore.

Les besoins alimentaires d’un carnivore

S. Brown et B. Taylor (2) définissent dans leur livre « See Spot live longer »,  l’alimentation ancestrale du chien:

  • Protéines = 56%
  • Lipides = 25-30%
  • Glucides = 14%

Ces valeurs sont généralement acceptées dans le monde scientifique spécialisé. Le chien ayant très peu (ou pas) évolué pendant les 10 à 12 000 ans de domestication(3), ses besoins sont pratiquement les mêmes. Il suffit donc maintenant de comparer les besoins alimentaires et la capacité de digestion du chien indiqués ci-dessus avec les apports d’un régime BARF et d’un régime « croquettes ». 

Principes du régime Barf

L’objectif de l’alimentation Barf est de nourrir le chien comme un carnivore qu’il est et non pas comme un omnivore qu’il n’est pas. Le fait que les carnivores mangent occasionnellement autre chose que des proies, par exemple des excréments, de la terre, des plantes ou des insectes, n’en font pas pour autant des omnivores. C’est la raison pour laquelle les chiens sont dits « carnivores non stricts », à la différence de chats qui eux sont des « carnivores stricts ».

Ce sont des « compléments » que les carnivores utilisent naturellement pour se purger ou apporter à leur intestin des micro-organismes absents de la viande crue.

Le régime Barf comprend :

✓ un pourcentage important de viandes et os, graisses, toujours crus. De 50 à 80% en « poids », suivant votre « philosophie » en la matière.

✓ des abats crus également: foie, rognons, panse qui se trouvent facilement chez votre boucher. Env. 5 à 10%.

Le total « viandes » + « abats » correspond à environ 45 à 50% de protéines animales et 20 à 30% de lipides

✓ des légumes crus et fruits, si possible mixés et/ou cuits à la vapeur en faible quantité – 5 à 15 % env.

✓ des céréales ou produits laitiers en petites quantités éventuellement, si votre chien l’accepte.

Le total « végétaux » entre 10 à 30% dans lesquels on classe les légumes (Moins de 15%), les fruits (Moins de 10%) et les céréales (0 à 15%)

✓ des herbes et algues entre 3 et 5%. Il entrent dans les compléments éventuels (Produits laitiers, poissons/Oméga-3, œufs/ protéine), huiles et herbes.

 Le plus souvent, cette nourriture est distribuée en 1 ou 2 repas (au choix), mais n’a pas à être nutritionnellement équilibrée sur un jour, mais plutôt sur une semaine ou plus.

Tous les chiens peuvent-ils être nourris au régime Barf ?

Tous les chiens peuvent bien sûr être nourris au régime « cru » Barf puisque c’est l’alimentation qui correspond à leurs organes et organisme. Cela signifie que :

✓ un chiot peut commencer avec la nourriture Barf dès le sevrage – et sans problème

✓ un vieux chien peut aussi se « convertir » au régime Barf

✓ un chien malade également. Et cela peut le rendre plus fort à combattre ses maladies, si ses organes n’ont pas été déjà trop endommagés (foie, reins et pancréas)

✓ et bien sûr un chien adulte en bonne santé peut également être converti.

Mais il faut prendre quelques précautions pendant les 2 ou 3 semaines de la transition afin de laisser le temps à l’estomac et à la flore intestinale de s’adapter.

 ➢ Plus le chien est âgé et plus sa nourriture a été « uniforme » dans le passé (croquettes depuis son enfance), plus il aura des réticences au goût et plus lente sera le renouvellement de la flore intestinale.

➢ Pendant la phase de transition une diarrhée pourra se produire et quelques vomissements. Cela sera probablement le résultat d’une désintoxication bénéfique qui se produira naturellement et simultanément. Un jeûne de 1 ou 2 jours avant de commencer ne peut être que positif.

Comment faciliter le passage au Barf pour un chien nourri autrement ?

Le passage au régime Barf se fait souvent sans problème. Cependant, dans certains cas, où le chien n’a connu toute sa vie que des croquettes, il faut aider le chien et son organisme à se convertir. Pour faciliter le passage d’une nourriture à l’autre, par exemple du régime croquettes au régime Barf, il est possible de faire un « compromis » provisoire :

  1. donner 2 repas par jour, un le matin, l’autre le soir
  2. celui du matin serait alors fait de croquettes – mais bien sûr la moitié de sa ration normale
  3. celui du soir devrait être le Barf, avec à peu près des quantités de moitié également.
  4. progressivement (sur 2 ou 3 semaines), diminuer les quantités de croquettes du matin et augmenter les quantités Barf du soir

Votre chien s’habituera progressivement aux gouts moins forts de la nourriture Barf, bien que ce soit de la viande crue. Il ne faut en effet, pas oublier que les croquettes ont été « travaillées » et sont mélangées à des arômes artificiels très forts pour aiguiser l’appétit du chien. La nourriture Barf est plus fade pour le chien – mais cela ne veut pas dire que vous devez la saler (interdit) ou ajouter des épices !

Par ailleurs, il est important que dans ce laps de temps, les croquettes soient servies le matin et la nourriture Barf le soir, dans cet ordre et JAMAIS PENDANT LE MEME REPAS. Le temps de digestion des croquettes est de 10 à 14 heures, celui de la viande de 3 à 5 heures. Les croquettes sont digérées à 50 % env., le reste part dans les selles, tandis que les aliments Barf sont utilisés à 85 ou 95%. Ce n’est donc pas le même type de digestion !

Calculateur des repas Barf de votre chien nutritionnellement équilibrés sur 7 jours

Passer votre chien au régime Barf est une affaire d’organisation. Il faut « programmer » la nourriture à donner à votre chien sur une semaine. Nous utilisons le calculateur Barf gratuit du site « Tout pour le chien et le chat. »

Ce calculateur est très « sophistiqué » mais très simple d’utilisation. Il a été mis au point en tenant compte des critères exigés pour un régime Barf « raisonné » et adaptable à votre chien. Il est facile à utiliser : seuls le poids et le tempérament de votre chien sont à « renseigner ».

Le calculateur de « Tout pour le chien et le chat » donne immédiatement en retour pour 7 jours, les quantités de chaque ingrédient nécessaire pour chacun des 14 repas (2 par jour), 14 menus (1 par repas) imprimables (ou « archivables »), plus la liste des achats à faire pour la semaine, par ingrédient et au total (liste des courses également imprimable ou « archivable »).

Vous avez 2 possibilités :

1. soit vous cliquez sur la « page » d’explication du calculateur Barf où il vous est expliqué comment le calculateur Barf fonctionne, les informations que vous obtenées, etc. Cette page vous renverra ensuite sur la page de calcul et aux résultats pour votre chien, ce qu’il faut qu’il mange pour chacun des 14 repas d’une semaine (avec choix des aliments pour varier d’une semaine à l’autre)

2. soit vous allez directement à la page de calcul des 14 menus pour la semaine, si vous connaissez déjà notre calculateur ou si vous l’avez déjà utilisé. Pour encore simplifier, nous avons « décliné » le calculateur Barf en 5 versions pré-étalonnées. A vous de choisir ci-dessous parmi ces 5 menus Barf, celui qui est le plus proche des habitudes alimentaires de votre chien. Cliquez ensuite sur « le » Barf 1, Barf 2, Barf 3, Barf 4 ou Barf 5 qui vous interesse.

  • Barf 1 : 6 jours de nourriture + 1 jour de jeûne + céréales et produits laitiers
  • Barf 2 : 6 jours de nourriture + 1 jour de jeûne sans céréales et sans produits laitiers
  • Barf 3 : 7 jours sans jour de jeûne + céréales et produits laitiers
  • Barf 4 : 7 jours sans jour de jeûne sans céréales et sans produits laitiers
  • Barf 5 : 5 jours de nourriture + 2 jours de légumes et fruits (sans viande), avec au choix céréales et/ou produits laitiers

Pour finir…

Nos recherches sur l’alimentation optimale des chiens nous ont fait opter pour la nourriture BARF. Cependant nous sommes conscients qu’il n’est pas toujours évident de la mettre en place dans nos vies déjà bien occupées. Nourrir son chien au BARF demande en effet un investissement initial en équipement (congélateur pour préparer à l’avance les repas, hachoir pour hacher la viande et les abats ) et un investissement en temps (fini le côté pratique des sachets tout prêts ou des croquettes). Cependant avec un peu d’organisation et en utilisant le calculateur, ce qui peut paraitre une contrainte initiale peut tout à fait devenir une habitude bien rôdée et efficace, avec en prime la satisfaction de bien nourrir votre chien et de renforcer sa santé.

Et vous, avez-vous déjà envisagé de passer votre chien au régime Barf ? Ou est-il déjà au Barf ? Laissez-nous un commentaire sur le groupe Facebook et découvrez nos autres articles !

Toutes les idées au naturel pour nos toutous

Nos derniers posts Santé au naturel

Vitamines naturelles pour chien: définition, fonction, besoin

Vitamines naturelles pour chien: définition, fonction, besoin

Vitamines pour le chien: elles sont partout et aussi utiles que pour les humains. Elles ne se voient pas, nous ne faisons qu’en parler, pas toujours en connaissance de cause. Nous nous sommes inspirés des articles et du livre de Swanie Simon,  naturopathe et...

Traitements naturels des vers du chien par les plantes

Traitements naturels des vers du chien par les plantes

Les traitements naturels des vers sont nombreux mais ne donnent pas tous de bons résultats. Swanie Simon(1) nous a autorisé à publier son article dans lequel vous trouverez la solution à la vermifugation naturelle du chien.  » Savoir si les parasites intestinaux...

Nos derniers posts Alimentation Bio

Vitamines naturelles pour chien: définition, fonction, besoin

Vitamines naturelles pour chien: définition, fonction, besoin

Vitamines pour le chien: elles sont partout et aussi utiles que pour les humains. Elles ne se voient pas, nous ne faisons qu’en parler, pas toujours en connaissance de cause. Nous nous sommes inspirés des articles et du livre de Swanie Simon,  naturopathe et...

Calculateur de régime Barf équilibré

Calculateur de régime Barf équilibré

Notre calculateur de régime Barf est indispensable pour déterminer facilement les quantités des divers ingrédients qui composent les "menus" crus pour chien. Il est facile à utiliser puisque 2 seules données sont nécessaires : le poids de votre chien et son...

ipsum mattis nec justo venenatis diam vel, nunc venenatis, ut ut libero