Comment rendre votre chien heureux ?

Comportement

Vous avez envie de rendre votre chien heureux et bien dans ses pattes ? Quel est votre rêve exactement ? Un chien joueur mais calme à la maison quand vous voulez être tranquille ? Câlin mais pas collant ? Attaché à vous mais qui sait rester seul sans détruire tout votre intérieur ? Content de voir du monde mais pas surexcité ? En bref le chien parfait ! Ce n’est pas impossible mais cela demande de l’implication. Vous vous en rapprocherez en suivant ces quelques conseils qui vous permettront de répondre à ses besoins et ainsi de rendre  votre chien heureux et équilibrer.

Mise en garde : Les conseils que je vous donne dans cet article sont assez généraux et ne suffiront pas pour certains chiens notamment les races de travail (type berger, garde, chasse…). Ces chiens ont des besoins spécifiques, plus important que la « norme ». Ils sont faits pour travailler. Si ce n’est pas le cas, il vous faudra compenser ce manque d’activité physique et intellectuel.

Ses besoins de dépenses physiques

Evidement les besoins en dépenses physiques sont très différents d’un chien à l’autre. Cela dépend de sa race, de son âge, de son état de santé et aussi de son caractère. Cependant, ils ont tous besoin de se dégourdir les pattes et d’explorer leur environnement TOUS les jours. Et je ne parle pas de sortir dans le jardin mais bien de sortir en dehors de chez lui.

Les balades quotidiennes lui permettent de découvrir les odeurs laissées par ses congénères et de le stimuler. Dans son jardin, il n’y a rien de nouveau d’un jour à l’autre. Chaque chien devrait pouvoir se promener au minimum 30 minutes par jour (et c’est juste un minimum !). L’idéal serait plutôt en moyenne d’une heure, voir plus les jours où ses humains ne travaillent pas !

Vous pouvez aussi proposer à votre chien des activités canines spécifiques qui lui permettront de se dépenser. Il faut cependant garder en tête que ces activités doivent être adaptées au chien (âge, taille, état de santé…). De plus, lorsqu’on débute une activité il faut toujours y aller progressivement et dans la bonne humeur.

Quelques idées d’activités sportives canines :

  • Agility : parcours d’obstacles et de vitesse.
Agility
  • Hooper : Une sorte d’agility simplifié sans saut (les puristes ne vont pas aimer ce raccourci mais tant pis). Plus accessible à tous les chiens et tous les maîtres quelque soit sa condition physique. Le but est de diriger son chien à distance.
  • Sur cette vidéo il s’agit du deuxième cours de mon chien donc je suis encore relativement proche de lui.
  • Cani-marche/cross/VTT/Trottinette… Votre chien vous tracte que vous soyez en marche à pied/course à pied/VTT ou trottinette. On se doute ici que l’exercice sera trop compliqué pour un yorkshire mais assez intuitif pour un husky. Cela dit, il faut se méfier des clichés et des apparences…

Il s’agit ici d’une initiation que nous avons fait il y a un an. Lorsque le chien est expérimenté le maître est bien plus loin.

  • Trieball : Le football des chiens. Il s’agit pour le chien de pousser des ballons dans des buts en étant dirigé à distance par son humain. C’est un sport très intéressant autant physique que mental.
  • Disc-dog : Il s’agit en fait de freesby mais en réalisant des figures avec son chien. C’est un sport passionnant, autant physique que mental. Attention, il faut un chien et un humain en bonne condition physique !

 

Il en existe d’autres évidemment… Si cela vous intéresse que je vous écrive des articles plus détaillés sur ces sports, n’hésitez pas à le demander par mail !

Je vous conseille vivement d’être encadré dans un club ou par un éducateur spécialisé pour pratiquer ces sports. Ce n’est pas anodin et s’ils sont mal mis en place cela peut avoir des conséquences graves sur la santé ou le comportement de votre animal.

Je vous invite aussi à ne pas exagérer les jeux de lancer avec votre chien. Non seulement ils incitent à la prédation mais en plus ils augmentent trop le rythme cardiaque de votre chien. Il peut mettre plusieurs jours à s’en remettre sans que vous ne vous en aperceviez. Les chiens qui jouent trop à ces jeux sont souvent « infatigables » et agités. Les propriétaires disent d’eux qu’ils ont du mal à se poser. Ils sont sans cesse en demande de ce jeu. Ils sont en fait addicts. Très souvent nous pensons que c’est parce que le chien est hyperactif donc nous lui relançons « pour le fatiguer » et ça ne fonctionne jamais. Il faut en réalité le sevrer. Pour cela cesser progressivement ce jeu pour des jeux de stimulation mentale dont nous allons parler maintenant.

Ses besoins en stimulation mentale

Le chien est équipé d’un cerveau dès la naissance, si si je vous jure ! Le sien est particulièrement bien fait et il a besoin d’être utilisé quotidiennement pour le bien-être émotionnel et mental du chien.

Stimuler son chien est une idée qui fait de plus en plus son chemin dans le monde du chien et tant mieux. De nombreux jeux spécifiques sont développés par les créateurs d’accessoires pour animaux, des tas d’articles sont maintenant écrits à ce sujet. Il ne reste plus qu’à convaincre et toucher les propriétaires de chiens !

Je dirais que la première chose à faire pour stimuler mentalement son chien est simplement de l’éduquer. Lui apprendre des choses et les pratiquer régulièrement va permettre non seulement d’entretenir la plasticité de son cerveau mais aussi la relation homme/chien. Certains apprentissages sont nécessaires pour la vie quotidienne mais vous pouvez aussi lui apprendre des tours. Même si vous n’avez pas l’intention d’en faire un chien de cirque, cela permet simplement de le stimuler !

Les activités de flairages arrivent à mon sens en deuxième position des possibilités de stimulation mentale. Une activité toute simple consiste simplement à donner son repas (s’il mange des croquettes) dans un tapis de fouille ou dans l’herbe de votre jardin ! Cela n’a que des avantages : Le chien mange plus lentement, il doit chercher sa nourriture pour se nourrir et il travaille son odorat ! Son repas sera nettement plus fatiguant que de gober les croquettes quatre par quatre dans sa gamelle.

Idées de jeux que vous pouvez faire au quotidien avec votre chien :

Il existe aussi des tas de jeux dans le commerce en animalerie ou même à action. Personnellement j’aime beaucoup le site dog’n’fun pour ce type de jeu.

Attention à ne pas commencer par des jeux ou des situations trop difficiles au risque de décourager votre chien. Tout doit toujours se faire en positif et dans la bonne humeur.

Activités canines spécifiques pour la stimulation mentale :

  • Mantrailing : il s’agit de recherche utilitaire de personne mais se pratiquant en loisir. Accessible à tous les chiens c’est une activité formidable qui nous montre à quel point les chiens sont intelligents et à quel point leur flair est puissant. Peut-être ma préférée. Je la pratique dès que je peux avec mes deux chiens (Boston Terrier et croisée akita pour vous donner une idée). Ici une vidéo de Tuco mon boston terrier lors de son deuxième jour d’apprentissage: https://fb.watch/4T3GVMLjgz/
  • Détection d’odeur. Il s’agit de retrouver un objet ou une odeur en libre. Voici une courte vidéo de Leia et moi lors de son premier stage : https://fb.watch/4T0d1f48ry/
  • Dog dancing : Réaliser une chorégraphie en enchainant les tours. Accessible également à tous les chiens et tous les maitres. En bonus je vous mets une petite vidéo de Tuco et moi il y a quelques années pour vous illustrer la discipline ! Et personne ne rigole… merci !

 

Ses besoins en contacts sociaux

Le chien est un animal social !! Et normalement sociable si le travail a été bien fait par les humains qui l’entourent.

Il a besoin de contact sociaux quotidiens avec ses humains et réguliers avec ses congénères.

Les contacts humains doivent être de qualité c’est-à-dire qu’il doit y avoir le plus possible d’interactions positives (balades, jeux, câlins…) et le moins possible d’interactions négatives (réprimandes ou soins douloureux). C’est pour cette raison que les apprentissages doivent se faire de manière positive et que tout peut être tourner sous forme de jeu.

L’humain (et notamment les petits humains) doit aussi apprendre à respecter les moments où le chien a envie d’être seul et de se reposer. Le chien n’est pas à la disposition de l’humain. On peut lui proposer le contact mais il a le droit de dire non. Je vous renvoie d’ailleurs à mon article sur le medical training qui est l’activité typique pour illustrer cela. Avec cette pratique on atteint à mon sens le paroxysme de la communication entre l’humain et son chien.

Concernant les contacts avec ses congénères, ils sont indispensables pour plusieurs raisons. D’une part le chien a un mode de communication qui lui est propre et qu’il ne peut exprimer qu’avec ses congénères. Il est donc important qu’il puisse le faire. Pour illustrer mon propos je vais vous mettre en situation : Vous déménagez dans un pays dont vous ne connaissez pas la langue, ni même l’alphabet et dont les coutumes vous sont étrangères comme le Japon par exemple. Bien sûr avec un peu de temps vous réussirez à comprendre un peu quand on vous parle et à vous faire comprendre, mais ne chercheriez-vous pas par moment un peu de simplicité en allant dans un restaurant français ou dans une association pour expatriés français ? Je suis sûre que si… Vos chiens vivent cela toute leur vie !

jeu chiens

Quelques idées pour permettre à vos chiens d’en rencontrer d’autres dans des conditions sécuritaires :

  • Les balades collectives organisées par des éducateurs
  • Faire appel à un dog walker de temps en temps
  • Les groupes de balades sur les réseaux sociaux (attention à bien communiquer avec les propriétaires avant pour être sûr de la compatibilité des toutous entre eux)

Dans tous les cas, privilégié la qualité des rencontres à la quantité. Des mauvaises rencontres peuvent aussi mettre en péril la sociabilité de votre chien.

Les besoins masticatoires

Le chien a quotidiennement besoin d’utiliser sa mâchoire et de mastiquer. A part si vous nourrissez votre chien au BARF, sa nourriture quotidienne n’est pas suffisante pour combler ce besoin.

Avoir une activité de mastication quotidienne permet :

  • D’entretenir son hygiène buccodentaire
  • Renforcer sa mâchoire et ses dents (non ce n’est pas pour qu’il soit plus fort en bagarre mais bien pour sa santé)
  • De limiter voir de supprimer les comportements de destruction
  • De lui permettre d’évacuer ses tensions (comme si vous, vous tapiez dans un punchiball ou que vous faisiez de la méditation tout dépend de votre tempérament)
  • De l’occuper et de le stimuler

Je vous conseille de choisir des friandises de mastication naturelles et de proscrire les os blanchis ou en peau de buffle du commerce. D’une part parce que certains chiens peuvent s’étouffer avec et d’autre part car ils subissent de nombreux traitements chimiques pour arriver dans cet état dans les rayons des animaleries.

Les friandises naturelles séchées sont en générales récupérées dans les abattoirs. C’est donc un produit brut dont votre chien va raffoler. Attention aux âmes sensibles qui peuvent être surprises mais dites-vous que c’est pour le bien de votre chien. Quelques idées :

  • Sabots
  • Nerfs
  • Tendons
  • Poumons
  • Pattes de poulet, canard…
  • Cous de poulet, canard, dinde…
  • Trachées…

Je vous renvoie au site www.cani-gourmand.com pour télécharger un guide sur les différentes friandises de manière à choisir la plus adaptée à votre loulous.

On peut aussi opter pour la corne de cerf ou le fromage de yack qui sont plus durables. Vous pouvez aussi donner des os CRUS ET CHARNUS. Les os cuits du pot-au-feu ou autre sont à procrire car en cuisant l’os perd sa structure originale, il devient plus friable et les esquilles qui peuvent se détacher peuvent blesser votre animal.

Besoins quotidiens moyen d’un chien en bonne santé

  • Une heure de balade en dehors de votre maison/jardin
  • Une activité de stimulation mentale
  • Des contacts humains de qualité (jeu, caresses, balades..)
  • Une activité masticatoire
  • BONUS pas forcément tous les jours : contact congénère de qualité

 

Votre chien est donc un chien avec des besoins spécifiques propres à son espèce. Si vous voulez rendre votre chien heureux ce n’est pas forcément compliqué mais cela demande un minimum d’implication de votre part. Rappelez-vous qu’il n’a pas demandé ni à naître, ni à être adopté par votre famille, c’est VOTRE démarche. Un chien vit en étant dépendant de ses humains, comme peut l’être un bébé de ses parents. C’est aux humains de subvenir à ses besoins et de faire en sorte qu’il vivent heureux. L’amour, l’eau fraiche, la viande et un jardin ne suffisent pas.

Comportementaliste canin

Toutes les idées au naturel pour nos toutous

Nos derniers posts Santé au naturel

Nos derniers posts Alimentation & Compléments

Nos derniers posts Comportement & Education

Qu’est-ce que le medical training ?

Qu’est-ce que le medical training ?

Soigner son animal s’avère parfois compliqué et pour certains cela devient même un véritable combat. Chaque fois cela entache la relation de confiance que nous essayons tous de construire avec notre chien. C’est pourquoi dans cet article je vous explique ce qu’est le...

Nos derniers posts Thérapies

Nos derniers posts Divers

Lettre d'information

 

Zéro spam, que des informations utiles pour soigner votre chien au naturel

Bravo, votre inscription est complète !