Comment accueillir un chiot ?

Comportement et éducation

Vous avez trouvé la boule de poils de vos rêves ? Parfait, c’est toujours un moment particulièrement excitant et vous êtes sans doute impatient d’aller le chercher… Mais vous vous posez beaucoup de questions: que faut-il acheter ? Comment le ramener chez vous ? Où doit-il dormir ? C’est normal ! Dans cet article je vous donne toutes les clés pour bien accueillir votre chiot, préparer son arrivée et passer vos premiers instants avec lui sereinement.

Préparer l’arrivée du chiot à la maison

Le matériel à prévoir pour la promenade

Même si beaucoup d’éleveurs fournissent un kit chiot (gamelle, croquette et jouet), je vous conseille de prévoir un peu de matériel avant d’accueillir un chiot.

Pour la promenade, vous aurez besoin d’une laisse et d’un collier ou harnais. Choisissez du matériel confortable pour vous et pour lui.

Laisse 3 points

Laisse 3 points

Quelle laisse choisir ?

Concernant la laisse, elle ne doit pas être trop courte car vous serez vite limité. Pour cette raison, je recommande une longueur de 1.5 à 2 mètres. Les laisses dites « trois points » sont les plus pratiques car vous pouvez moduler la longueur en fonction de vos besoins (plus courte sur un trottoir en ville, plus longue dans un parc).

 

 

Je vous déconseille fortement les laisse à enrouleur automatique pour deux raisons :

  • Le chien ressent toujours une légère tension et il aura donc plus de difficultés à apprendre à ne pas tirer en laisse
  • Elles peuvent être dangereuses. Si la laisse s’enroule autour des jambes de quelqu’un et que le chien tire, elle peut brûler la peau (expérience vécue et c’est très douloureux). De plus, si vous lâchez la laisse et qu’elle se met à trainer derrière le chien, il prend peur et a tendance à courir pour fuir l’objet qui le poursuit.

Cependant, si vous voulez laisser de la liberté au chien sans le détacher, choisissez une longe de 5 ou 10 mètres. Attention à la taille et au poids du mousqueton, ils sont parfois inadaptés au gabarit du chien et cela le gênera. Une longe est un bon compromis pour accueillir un chiot le temps d’apprendre le rappel.

Collier ou harnais ?

A propos du collier, prenez le plat, en nylon ou cuir. Demandez à l’éleveur le tour de cou du chiot avant de l’acheter, cela vous évitera d’avoir un collier inutilisable le jour de l’adoption (encore une expérience vécue…).

Si vous préférez un harnais, choisissez le plus basique, en Y comme sur la photo. Évitez les harnais qui bloquent les épaules (type Julius) surtout pendant la croissance car cela gênerait le développement du squelette du chien.

Le choix entre collier et harnais n’est pas évident. Il y a des avantages et des inconvénients dans les deux cas :

Avantages Inconvénients
Collier
  • Prix (surtout qu’il faut en changer souvent au début)
  • Plus simple à mettre au chien
  • Manque de confort
  • Peut étrangler le chien s’il tire
Harnais
  • Confort

 

  • Prix
  • Incite à la traction
 

Braque de veymar chiot

Collier plat en nylon

chiot bouledogue

Harnais en Y

 

Le matériel à prévoir pour la maison afin de bien accueillir votre chiot

Pour la maison, les éléments importants sont les gamelles, le couchage et les jouets.

Gamelle céramique

Les meilleures gamelles d’un point de vue alimentaire sont celles en céramique que ce soit pour l’eau ou la nourriture. Elles préserveront la qualité des aliments et ces derniers ne se chargeront pas des éléments toxiques qui peuvent migrer si on utilise du plastique. Elles présentent également l’avantage d’être lourdes ce qui évite que la gamelle bouge dans tous les sens lorsque le chien mange. Leur seul inconvénient est leur fragilité. Cela dit, elles ne sont pas plus fragiles que les assiettes dans lesquelles nous mangeons.

panier pour chien

Panier pour chien en plastique

 

Une des premières choses à laquelle on pense quand on va accueillir un chiot est son panier et les possibilités sont infinies! Mes chiens préfèrent les couchages en plastique additionnés de coussins et de plaids. Le plastique a l’avantage d’être rigide donc de mieux les maintenir et d’être plus résistant. Tant qu’ils sont petits, il est possible de prendre beaucoup de types de paniers différents. Mais en grandissant, ils ressentent rapidement le besoin de mordiller voir de déchiqueter pour certains. Dans ce cas, les paniers souples risquent de ne pas résister.

 

 

Concernant les jouets, je vous conseille de commencer par des peluches, des tugs et des jouets en plastique à mâchouiller pour bien accueillir votre chiot. Il ne faut pas lui proposer des jouets trop durs de type corne de cerf tant qu’il n’a pas ses dents définitives (les dents de lait tombent généralement à partir du quatrième mois). Le chiot découvre le monde en mettant tout ce qu’il trouve à la bouche, c’est pourquoi lui proposer de nombreux jouets diminuera la probabilité qu’il ne s’attaque à vos affaires personnelles.

Jouet chien caoutchouc

Jouets à mordiller

Chiot husky

Peluche

chihuahua chiot

Tug

Préparer le quotidien avec un chiot

Avoir un chien ça change la vie ! Il faut se préparer mentalement à modifier son emploi du temps et réfléchir à la meilleure organisation possible pour vous et pour lui. Si vous travaillez toute la journée, pouvez-vous rentrer le midi ? Si non, quelqu’un peut-il venir le sortir à votre place ? Il faudra aussi vous levez plus tôt le matin et rentrer rapidement après le travail. Vous l’avez compris, vous devez repenser votre planning quotidien.

Mettre en place des règles de vie cohérentes pour votre chiot

Bien accueillir un chiot, c’est aussi mettre au point les règles de la maison le concernant : quelles sont les pièces autorisées et interdites ? A-t-il le droit de monter sur le canapé ? Où voulez-vous qu’il dorme la nuit ? Il est essentiel de vous poser ces questions avant. Il sera toujours temps de modifier un peu les règles après son arrivée, mais il vous faut une base de départ. Vous pourrez ainsi préparer votre maison et avoir un discours cohérent auprès de votre chien. Plus vous êtes cohérent, plus il apprendra vite.

Chiot sur canapé

Pour savoir si vous devez autoriser ou non votre chien à monter sur le canapé ou à dormir dans votre chambre, je dirais que c’est une question de choix personnel. Qu’avez-vous envie de partager avec lui ? Dans tous les cas, ce n’est pas parce que votre chien monte sur le canapé ou dort dans votre chambre qu’il prendra nécessairement le dessus sur vous. Il suffit simplement de rester maître de la situation.

Par exemple, le chien peut monter sur le canapé, mais il doit descendre si vous lui demandez de le faire ! C’est vous qui faites les règles et lui doit apprendre à les respecter. Vous pouvez très bien lui apprendre qu’il a le droit de monter sur le canapé quand vous mettez une couverture dessus, mais que si elle n’y est pas il n’a pas le droit. C’est un exemple parmi tant d’autres mais c’est souvent une grande interrogation pour les jeunes maîtres de chien. Et entre nous, c’est tellement agréable de regarder un bon film avec votre chien collé tout contre vous qui vous sert de bouillote  !

Aménager votre intérieur pour accueillir votre chiot

Sachez que les règles auxquelles vous avez réfléchi ne sont connues que de vous mais pas de votre chien. De ce fait, je vous conseille d’utiliser des obstacles physiques pour les faire comprendre facilement à votre chien sans le mettre en difficulté. Si vous ne voulez pas qu’il accède à l’étage, mettez une barrière en bas de l’escalier. Ainsi, il ne pourra pas monter et vous n’aurez pas besoin de le punir pour ne pas avoir respecté la règle (que vous seul connaissez). Après quelques semaines, vous pourrez sans doute retirer la barrière et il aura compris que c’est un endroit interdit.

Chien qui vole

Il faut aussi ranger la maison et mettre les affaires auxquelles vous tenez hors de sa portée. Moins il y a de choses qui trainent, moins vous aurez besoin de le disputer. C’est très important dans la relation que vous allez construire.

Dernier élément, sachez que votre chiot fera ses besoins à l’intérieur pendant un certain temps avant de comprendre que c’est dehors qu’il doit le faire. Il appréciera particulièrement la moquette et les tapis si vous en avez. Je vous conseille donc de les retirer le temps de l’apprentissage si vous voulez simplifier le nettoyage. Cela évitera aussi que les odeurs se fixent aux textiles et incitent le chien à recommencer au même endroit (article à venir concernant l’apprentissage de la propreté).

Le retour à la maison

C’est bon, toute la maison est prête et vous êtes bien organisé pour accueillir votre chiot.

Chez l’éleveur

Si vous avez pu aller voir votre loulou plusieurs fois avant de l’emmener c’est l’idéal puisqu’il connait déjà votre odeur et votre voix.  Cela facilitera le retour chez vous. Il est aussi possible de laisser une couverture à l’éleveur avant le grand jour pour qu’elle s’imprègne de l’odeur de la maman. Vous repartirez ensuite avec et votre chiot gardera avec lui un repère olfactif.

Allez le chercher en début de journée si cela est possible pour vous et pour l’éleveur. Cela lui laissera la journée pour s’habituer à vous et à sa nouvelle maison.

chiot laisseAvant de l’emmener, essayez de passer un peu de temps à l’élevage, discutez bien avec l’éleveur qui vous donnera sans doute de précieux conseils. Demandez-lui à quoi le chiot a été habitué ou non pour imaginer le degré de stress qu’il peut ressentir dans certaines situations (même si c’est très relatif car cela dépend aussi du tempérament du chiot). Connait-il la voiture ? Comment est-il nourri ? A-t-il été habitué au collier et à la laisse ? Est-il déjà allé en ville ? Posez les questions en fonction de votre vie à vous et des choses que votre petit doit connaître.

Pour vous donner une idée, mes deux chiennes n’avaient jamais porté un collier avant que j’aille les chercher, j’ai donc dû faire un gros travail d’habituation au départ. Leia étant de nature plus anxieuse que ne l’était Rissma, l’habituation a pris plus de temps pour elle (presque une semaine pour que le collier et la laisse ne lui pose plus de problème).

Le retour en voiture

Il faut bien comprendre qu’accueillir un chiot est un moment de bonheur pour nous humains mais c’est extrêmement délicat pour lui et très anxiogène. D’une minute à l’autre il perd tous les repères qu’il a toujours connus. Il est séparé de sa maman, de ses frères et sœurs et des humains qui se sont occupés de lui. Il va donc falloir faire preuve de patience et d’indulgence à son égard.

Un chiot anxieux peut faire pipi, vomir, chouiner, aboyer, haleter, se cacher ou au contraire ne pas tenir en place… Il n’y a pas de règle mais en tout cas il ne fait pas tout cela pour vous embêter ni parce qu’il ne vous aime pas c’est certain.

Pour le retour en voiture, prévoyez des protections au cas où le chiot fait ses besoins ou vomit. Gardez la couverture avec l’odeur de sa maman près de lui et parlez-lui doucement pour le rassurer. Si le trajet est long, prévoyez des pauses environ toutes les heures pour lui permettre de faire ses besoins. Un chiot ne peut pas se retenir plus de 2H et parfois moins, surtout s’il est stressé.

L’arrivée du chiot à la maison

Arrivé chez vous, laissez-le découvrir la maison à son rythme. Ne soyez pas derrière lui sans arrêt pour ne pas le stresser davantage. Il a besoin de découvrir les odeurs qui seront désormais les siennes. Encore une fois, en fonction du tempérament du chien, les réactions seront différentes. Certains vont dormir pendant des heures car ils auront déjà eu trop d’émotions. D’autres vont se cacher, et les plus intrépides visiteront tout rapidement ! Dans tous les cas, laissez-le faire.

Si vous avez des enfants, expliquez-leur que ce n’est pas une peluche et qu’il faut respecter son rythme, même si cela implique de la frustration de leur côté. Le temps de devenir les meilleurs amis du monde viendra, pas d’inquiétude.

 

La première nuit de votre chiot chez vous

Quand la nuit arrive, cela fait généralement monter l’angoisse chez le chiot. Comme il n’a encore JAMAIS dormi seul la plupart du temps, il aura besoin d’un temps d’adaptation. Même si vous avez décidé qu’il devra rester dormir dans une pièce précise, ce ne sera peut-être pas possible dès le début. Si vous pouvez, laissez-lui la possibilité de vous voir quand il en a besoin. Vous pouvez, par exemple, mettre son panier dans le couloir, laisser la porte de votre chambre ouverte et pourquoi pas mettre une barrière pour bébé pour ne pas qu’il rentre. Mais au moins vous n’êtes pas loin et cela le rassurera. Pour les plus anxieux, le panier au pied du lit sera peut-être nécessaire.

Chiot qui dort

Dans tous les cas, attendez-vous à passer quelques nuits agitées au départ. Tout rentre dans l’ordre durant la première semaine en principe. Si ce n’est pas le cas, c’est qu’il y a un problème et je vous conseille de consulter un comportementaliste pour vous aider.

Au réveil, sortez le chiot immédiatement pour l’encourager à faire ses besoins dehors. En effet, les chiots font pipi presque instantanément après leur réveil donc soyez réactifs ! Vous trouverez certainement des pipis et des cacas, c’est normal. Cependant ne le grondez pas et nettoyez si possible hors de sa vue car ce n’est pas sa faute, c’est physiologique. Un chiot de deux mois ne peut pas se retenir plus de deux heures car ses sphincters ne sont pas matures. Cela évolue peu à peu jusqu’à six mois environ donc soyez patients !

Les fleurs de Bach utiles pour accueillir un chiot

Les fleurs de Bach peuvent aider votre chiot à mieux vivre la séparation avec sa mère et son arrivée chez vous. Tout d’abord, vous pouvez utiliser le rescue pour le premier jour si vous voyez qu’il est très paniqué et qu’il le vit très mal. Dans ce cas, choisissez le sans alcool et donnez-lui 4 gouttes régulièrement (1 goutte si c’est un petit gabarit de moins de trois kilos). Le temps entre deux prises peut varier en fonction de son état de panique :

  • Toutes les 5, 10 ou 15 min s’il est très paniqué jusqu’à ce qu’il soit apaisé
  • 4 fois par jour s’il est juste un peu paniqué.

Vous pouvez lire l’article complet à propos du rescue en cliquant ici.

Une fois les premiers moments passés, vous pouvez réaliser un flacon avec la fleur Walnut qui est celle de l’adaptation aux changements. Pour cela, mettez deux gouttes de walnut et 4 gouttes de rescue dans un flacon compte goutte de 30ml. Complétez-le avec de l’eau de source. Donnez 4 gouttes 4 fois par jour pendant 3 semaines. Conservez ce flacon au réfrigérateur.

 

Je vous conseille de prendre quelques jours de congés lors de l’accueil de votre chiot pour commencer à créer une relation avec lui et débuter les premiers apprentissages. Le laisser seul pendant votre journée de travail dès son arrivée n’est vraiment pas l’idéal, ni pour son stress, ni pour son éducation.

Je reviendrai très bientôt pour la suite de cet article pour bien accueillir un chiot  avec l’explication des premières notions d’apprentissage et notamment comment lui apprendre la propreté, la solitude et les ordres de base.

Belle rencontre avec votre loulou, profitez de ces instants, ils sont précieux et ils passent toujours trop vite !

Cet article fait partie d’un ensemble d’articles sur l’accueil d’un chiot à la maison, n’hésitez-pas à consulter les autres :

Comportementaliste canin

Toutes les idées au naturel pour nos toutous

Nos derniers posts Santé au naturel

Sensibilité du chien au coup de chaleur

Sensibilité du chien au coup de chaleur

Le coup de chaleur peut arriver très vite et peut être fatal pour votre chien. L'objectif de cet article est de bien vous informer sur ce risque pour que vous puissiez passer un bel été en pleine forme et profiter pleinement des activités extérieures avec votre chien....

Quels sont les anti tiques naturels pour chien?

Quels sont les anti tiques naturels pour chien?

Mieux connaitre la tique, les maladies qu'elle transmet, tique chien homme est-ce possible, retirer la tique, répulsifs anti tiques naturels et recettes maison, trouvez toutes les réponses dans notre article Quels sont les anti tiques naturels pour chien? C’est le...

Nos derniers posts Alimentation & Compléments

Alimentation Barf : ce que c’est, pourquoi, comment faire

Alimentation Barf : ce que c’est, pourquoi, comment faire

La nourriture Barf est une alimentation crue, essentiellement à base de viande et abats qui repose sur les besoins naturels des chiens. Nous avons écrit cet article pour vous familiariser avec ce mode d’alimentation, vous en présenter ses principes et vous guider pas...

Vitamines naturelles pour chien: définition, fonction, besoin

Vitamines naturelles pour chien: définition, fonction, besoin

Vitamines pour le chien: elles sont partout et aussi utiles que pour les humains. Elles ne se voient pas, nous ne faisons qu’en parler, pas toujours en connaissance de cause. Nous nous sommes inspirés des articles et du livre de Swanie Simon,  naturopathe et...

Nos derniers posts Comportement & Education

Comment apprendre à son chien à être propre ?

Comment apprendre à son chien à être propre ?

Vous venez d'adopter un chiot et vous ne savez pas comment lui apprendre à être propre ? Il fait pipi et caca à l'intérieur ? Vous en avez assez de nettoyer et vous avez l'impression qu'il ne comprend pas qu'il doit faire pipi dehors ? Pas de panique, dans cet article...

Nos derniers posts Thérapies

Nos derniers posts Divers

Empreinte écologique de mon chien : comment je la réduis

Empreinte écologique de mon chien : comment je la réduis

Par conviction personnelle, mais aussi par souci de l’environnement et des êtres vivants, réduire son empreinte écologique, ça compte ! Nos chiens aussi peuvent contribuer à cette démarche, voyons ce que nous pouvons faire en tant que maîtres…

adipiscing velit, commodo ut eget vel, tempus