Comme pour nous-mêmes, nous sommes de plus en plus nombreux à nous interroger sur ce que l’on donne à nos amis les chiens. Comment leur garantir les produits les plus sains possible  ?

Si vous suivez les actualités et les émissions d’investigation portant sur l’environnement, vous pensez certainement qu’elles font froid dans le dos : pollution, pesticides, perturbateurs endocriniens, disparition de la biodiversité, réchauffement climatique, mauvais traitements des animaux d’élevage… sans compter les dommages que causent l’agriculture industrielle.

Visionnaire, Victor Hugo disait déjà : C’est une triste chose de songer que la nature parle et que le genre humain n’écoute pas. 

La terre nous donne des signaux alarmants, qu’heureusement, une partie des consommateurs entendent. Et bonne nouvelle, nous sommes de plus en plus nombreux !

Pourquoi se mettre au bio ?

Je me suis mise au bio il y a quelques années. Cette transformation des mes habitudes de consommation est née à la suite d’une prise de conscience progressive de ce que notre ignorance causait à la nature… et à notre propre nature : les grands industriels font peu de cas de notre santé, dans une logique de maximisation de profits.

C’est de là qu’est née ma réflexion par rapport à une conso alternative, plus respectueuse des rythmes de la terre, des animaux et des agriculteurs. Plus locale, aussi. Si vous vous intéressez au bio, vous êtes sans doute dans la même démarche.

Et quitte à changer ses habitudes, autant s’interroger également sur l’alimentation l’on fournit à nos amis à quatre pattes : eux aussi sont sensibles à la pollution, aux pesticides et aux perturbateurs endocriniens.

Un nombre croissant de chiens et de chats souffrent aujourd’hui des mêmes symptômes que les humains : diabètes, cancers et même crises cardiaques… N’est-il pas plus cohérent de chercher à les préserver également de ces nouvelles pathologies ?

Consommer bio, oui, mais dans la foule d’arguments marketing qui vantent les qualités écologiques de tel ou tel produit…

Qui croire, que croire ?

Le bio, c’est quoi au juste ?

Nos sens de consommateurs avertis font bien de rester en alerte, car le “greenwashing” (on lave plus vert que vert) est dans tous les rayons. Un packaging vert (écolo), blanc (pureté), des petits logos feuillus pour nous rassurer sur les ingrédients ont vite fait de nous induire en erreur.

Toutes ces stratégies publicitaires ne doivent pas nous faire oublier qu’un vrai produit bio est certifié : les producteurs cherchant à obtenir le label sont strictement audités par les organismes qui le leur délivre si le cahier des charges est scrupuleusement respecté.

Ces certifications bio (voir l’article ici) portent sur plusieurs points : les produits chimiques, les OGM et hormones de croissance, l’emploi de pesticides dans les cultures, dans le produit fini ou dans l’alimentation du bétail.

Certains organismes certificateurs obligent également les éleveurs à veiller au bien-être animal (pas de poules en batterie, un bétail libre en pâturages, pas de maltraitance…), point important s’il en est ! Car à part un évident souci éthique, on sait aujourd’hui que des animaux stressés, maltraités, produisent du cortisol en grande quantité que nous ingérons ensuite en le consommant. La nature est un cycle…

Naturel ou bio ?

Voila une appellation bien vague que l’on peut parfois lire sur les étiquettes… et qui ne veut rien dire : les producteurs utilisant cet argument ne sont soumis à aucune législation ni cahier des charges vérifié annuellement comme le sont les labellisés.
Méfiance donc si vous cherchez à consommer bio pour vous et votre chien, ne tombez pas dans le piège du marketing vert, des dénominations vagues ou des logos fantaisistes. A vous de regarder les étiquettes et vérifier ce que le fabricant entend par là.

Ecolos, nos chiens ?

Un autre bon point pour les produits organiques est qu’en les consommant, nos toutous réduisent eux aussi leur empreinte écologique : en ingérant des nourritures exemptes de pesticides, de produits chimiques, leurs déjections n’en contiennent pas non plus.
Et comme on sait que ce qui vient de la terre retourne à la terre, ces engrais naturels sont moins nocifs pour la planète. Un cercle vertueux pour notre écosystème. Le principe est le même pour les animaux d’élevages certifiés, qui sont nourris de céréales bio et dont le fumier viendra enrichir les récoltes. On alimente ainsi tout un cycle plus respectueux de l’environnement… et de notre santé.

Pourquoi le bio est plus cher ?

Un des arguments utilisés par les sceptiques est le prix : le bio coûte en moyenne 20 à 30% de plus…

Plusieurs raisons à cela : tout d’abord, les exploitations bios sont souvent de plus petite taille, ce qui ne permet pas de faire des économies d’échelle. Par exemple, un agriculteur certifié produira souvent moins, en moins grande quantité, mais avec les mêmes frais fixes que les producteurs traditionnels.

En agriculture bio, pas de techniques de culture et d’élevage intensives, mais un désherbage manuel, du compostage, bref, des systèmes de production qui prennent plus de temps ! Le rendement est également souvent moindre puisque les producteurs n’utilisent pas de pesticides ni de fertilisants chimiques, ce qui rend les cultures plus sensibles aux maladies. Or, un traitement naturel demande plus de soins.

Enfin, une dernière raison au coût supérieur aux autres est le paiement de la certification et des contrôles. Néanmoins, les labellisés y tiennent puisque cela leur donne une crédibilité auprès des consommateurs et de l’information sur ce qu’ils achètent.

Un peu plus cher, c’est vrai. Mais meilleur pour l’environnement, pour notre santé et celle de nos fidèles compagnons. Car derrière les produits low cost, il y a une logique commerciale du moindre coût et de mauvaise qualité.

Acheter bio, c’est avant tout une philosophie : exprimer son refus d’un mode de consommation nocif, éviter la chimie, et inciter les producteurs à tendre vers plus de transparence. En tant que consommateurs, nous pouvons inverser la tendance. Et là-dessus, même nos toutous sont d’accord  !

Etes-vous également convaincu(e) des bienfaits du bio pour nos animaux ? Venez en discuter notre groupe Facebook et découvrez nos autres articles :

L’homéopathie pour mon chien

Le succès des médecines alternatives ne se dément pas : de plus en plus de personnes choisissent de se soigner avec des traitements homéopathiques. Pourquoi et comment utiliser l’homéopathie pour mon chien ?

Chien anxieux, les solutions naturelles

Votre chien paraît mal dans sa peau ? Il a un comportement inconstant ? Il se pourrait très bien que votre compagnon à quatre pattes soit stressé. Voyons quelles solutions non-médicamenteuses et naturelles existent aujourd’hui pour aider le chien anxieux :

Les tumeurs cancéreuses chez le chien

Comme chez les humains, les tumeurs cancéreuses chez le chien sont à surveiller de près. Aperçu de celles qui se déclarent le plus souvent chez nos amis à quatre pattes…

Produits naturels de soins pour chiens à faire soi-même

Des produits naturels de soins pour chiens ? On peut les fabriquer soi-même, pour le bien de leur santé, de notre portefeuille et de l’environnement. Quelques idées faciles à réaliser :

Les fleurs de Bach, pour mon chien aussi

Bonne nouvelle, les fleurs de Bach sont aujourd’hui adaptées à nos amis les chiens. Conseils et usages pour nos amis poilus…

Que valent les certifications bio?

Quand on désire consommer bio pour ses animaux ou pour soi-même, pas toujours facile de s’y retrouver. Voici une liste des certifications bio de qualité…

Je réduis l’empreinte écologique de mon chien

Par conviction personnelle, mais aussi par souci de l’environnement et des êtres vivants, réduire son empreinte écologique, ça compte ! Nos chiens aussi peuvent contribuer à cette démarche, voyons ce que nous pouvons faire en tant que maîtres…

L’ostéopathie pour animaux

Avec un nombre croissant d’adeptes, l’ostéopathie pour animaux est une médecine naturelle qui mérite qu’on s’y attarde. L’idée est de considérer les êtres vivants comme un tout. Mais de quoi s’agit-il exactement ?

Décès du chien : que faire de sa dépouille ?

Depuis un petit temps, je me dis que mon chien prend de l’âge… et qu’un jour il me faudra lui dire adieu. Mais que faire de sa dépouille, dans le respect et la dignité ?

L’argent colloidal, un précieux allié pour la santé du chien

Utilisé régulièrement jusque dans les années 40, l’argent colloidal est peu à peu tombé aux oubliettes. Il gagnerait pourtant à être réhabilité, pour ses multiples utilisations. Mais de quoi s’agit-il ?

Partages

On y poste les plus jolies photos de nos poilus, on y témoigne.

Conseils

On y reçoit les conseils bio et naturels pour son toutou.

w

Avis

On y partage ses expériences avec les autres membres.

i

Infos

On peut y consulter les fichiers mis à disposition pour le groupe.

 

Catégories

© Mon chien bio 2018. Reproduction interdite sans accord de l'auteur.

Encore plus d'idées au naturel pour nos toutous ?

Un message ? Une suggestion? Ecrivez-nous :