Les meilleurs compléments alimentaires pour la vitalité de votre chien

Alimentation et compléments

Même si l’on est attentif à l’alimentation qu’on leur apporte, nos animaux peuvent parfois manquer de vitamines et minéraux nécessaires à une vitalité et santé optimale. Voici les compléments alimentaires naturels les plus utiles pour la santé au quotidien de votre chien.

Les huiles de poissons sauvages

Véritables réservoirs à Oméga 3 (EPA et DHA), les huiles ou broyats de poissons sauvages sont indiqués en cas d’allergies ou problèmes dermatologiques chez nos chiens, de par leur action hydratante et protectrice de la barrière cutanée. Ils sont également également connues pour leur action anti-inflammatoire sur les articulations et sur le renforcement du système immunitaire général.

Si plusieurs types de compléments à base de poissons sauvages sont commercialisés sur le Net, l’on préférera naturellement ceux qui sont les plus exempts de polluants.

huile de poissons sauvages des mers froides

Aujourd’hui, beaucoup de poissons de mer sont malheureusement contaminés par des polluants, même s’ils sont nourris et soignés de manière biologique. Dans la chaîne alimentaire, les plus gros prédateurs mangent les petits et accumulent dès lors les substances toxiques contenues dans leurs organismes.

C’est pourquoi il est préférable de choisir les huiles de poissons les plus petits, tels que sardines, maquereaux ou krill, à la place d’huiles de thon ou saumon, plus susceptibles de contenir des métaux lourds.

Une fois ouverte, l’huile de poisson se conserve entre 2 à 3 mois au réfrigérateur. Idéal pour les chiens souffrants d’arthrose, de maladies inflammatoires et de maladies articulaires en général et pour un beau pelage.

L’huile de krill

Cette petite crevette de l’antarctique a l’avantage de ne pas être concernée par les métaux lourds ou pesticides que l’on retrouve dans les poissons se trouvant au sommet de la chaîne alimentaire.

Une étude vétérinaire réalisée en 2012 (C. Devaux 2012 – Etude de la supplémentation en huile de krill chez les carnivores domestiques) a démontré qu’une supplémentation en Krill contribue à une bonne santé cardio-vasculaire, améliore la fonction rénale et a une action apaisante pour les problèmes dermatologiques chez les chiens.

Huile de krill

La couleur orange de cette farine de Krill ne doit pas vous effrayer : il s’agit d’astaxanthine, un puissant anti-oxydant qui lui confère sa teinte si particulière. Le krill est riche en oméga 3, 7 et 9.

Assurez-vous que le krill est issu d’une pêche durable dans des eaux propres.

le krill peut se présenter sous forme de poudre ou en capsutes.

Si votre chien est allergique à l’huile de poisson, l’huile de krill est une alternative intéressante.

La moule verte de Nouvelle-Zélande, Perna canaliculus

Autre source très riche en acide gras oméga 3, la moule verte de Nouvelle Zélande, ou Perna Canaliculus. Elle contient une forte proportion d’acides gras polyinsaturés à longue chaîne (C≥20), principalement le DHA et l’EPA, tous les deux reconnus pour leurs propriétés anti-inflammatoires, leur action sur le maintien d’une fonction cardiaque et d’un profil lipidique normaux.

Perna canaliculata, moule verte de Nouvelle Zélande, anti inflammatoire et protectrice du cartilage en cas d'arthrose

En particulier, la moule verte de Nouvelle Zélande donnée sous forme de complément alimentaire soulage l’arthrite, l’asthme et l’inflammation. De plus, des études animales ont également montré une action protectrice du cartilage en cas d’arthrose.

On la trouve sous la forme d’huile, de poudre, d’ingrédient alimentaire ou de moule entière.

 

L’algue marine  Ascophyllum nodosum

Dans le cadre d’un régime cru, ou si votre chien ne mange pas de poissons, un complément en algues marines est tout à fait indiqué. L’Ascophyllum nodosum a plusieurs noms. On l’appelle aussi kelp qui est le nom anglais, ou varech (attention, le nom de varech est aussi utilisé pour d’autres algues, vérifiez le nom latin).

Ascophullum nodosum est un véritable réservoir à minéraux, oligo-éléments et vitamines !

Ascophyllum nodosum, encore appelé kelp ou varech

Photo par Steph Maruch, Wikimedia

En effet, cette algue des eaux côtières propres de l’Atlantique Nord est capable d’accumuler des oligo-éléments dans ses cellules et est donc très riche en fer et en iode et fournit à l’organisme les vitamines B qui sont importantes pour ses fonctions.

Ascophyllum Nodosum contient également une grande quantité d’alginates. Les alginates sont capables de lier les métaux lourds toxiques – en particulier le mercure et le cadmium – dans le contenu intestinal et de favoriser leur excrétion. C’est un processus parfaitement naturel. il est donc important de connaitre la qualité de l’eau où le kelp a été collecté.

Et bien sûr le varech est riche en iode, micronutriment qui rentre dans la composition de l’hormone thyroïdienne qui agit, entre autres,  comme régulateur du métabolisme. Il est cependant possible de trop prendre d’iode, ce qui peut engendrer des dysfonctionnements de la thyroïde. Même si la tolérance est large, veillez à suivre les conseils d’utilisation.

 

La spiruline

Saviez-vous que la spiruline, dont on parle de plus en plus fréquemment pour ses bienfaits sur les organismes humains ou animaux, est un des organismes les plus anciens du monde? On la met souvent dans la catégorie des microalgues mais ce n’en est pas une. Elle fait partie des cyanobactéries. On la confond souvent car elle utilise la photosynthèse pour produire son énergie comme le font les algues et les plantes.

Elle apparait naturellement dans les eaux tropicales, dans des eaux saumatres ou des lacs. Les populations locales l’utilisent dans leur alimentation traditionnelle, aussi bien en Amérique latine (Pérou, Mexique) qu’en Afrique (Tchad, Éthiopie), qu’en Asie (Sri Lanka, Inde, ThaÏlande). Les Aztèques la consommaient déjà. Et elle a évité bon nombre de malnutritions.

On qualifie souvent la spiruline de « super » aliment, de par sa richesse en protéines, acides gras, minéraux et vitamines et sa digestibilité.

Elle a une forte teneur en protéines (50 à 70% de son poids sec), et contient tous les acides aminés, dont les acides aminés essentiels (même si quelques uns sont en moindre quantité) que l’organisme ne sait pas fabriquer et qu’il doit donc trouver dans son alimentation.

La spiruline contient également des acides gras, l’acide γ-linolénique qui est riche en omega 6, et l’acide palmitique, qui est un acide gras saturé, excellent aliment énergétique.

De plus, elle regorge de minéraux : du fer, du magnésium, du calcium, du phosphore et du potassium. Et de vitamines : que ce soit du béta-carotène précurseur de la vitamine A, de la vitamine E, et des vitamines B dont la vitamine B12 (mais les études semblent montrée qu’elle est majoritairement de la forme inactive). Certaines variétés de spiruline contiennent aussi de la vitamine K1 (donc attention, car c’est un anti-coagulant).

Bref, c’est un complément ultra complet, qui nous vient droit de la nature ! Elle est immuno stimulante, anti virale et calmante pour les terrains allergiques. Elle protège le coeur et les organes d’élimination car elle est riche en anti-oxydants.

 

Spiruline, ou Arthrospira platensis très, riche en vitamines et minéraux

Photo de Anatoly Mikhaltsov, wikimedia – Arthrospira platensis, communément appelée spiruline

 

Vous pouvez en donner à votre toutou s’il a besoin d’un tonifiant ou pour le requinquer s’il est épuisé, notamment s’il souffre d’une maladie chronique, ou s’il présente des conditions inflammatoires chroniques ou qu’il est agé. Attention, ne pas utiliser en cas d’hémochromatose, de phénylcétonurie ou si votre toutou prend des anticoagulants.

 

Le cynorrhodon (aussi écrit cynorhodon)

Le cynorrhodon est le faux fruit de l’églantier, ou rosier sauvage (Rosa canina). En fait, c’est le réceptacle de la fleur qui durcit et dans lequel se trouve les fruits, et qui subsiste tout l’hiver que l’on nomme le cynorrhodon.

cynorrhodon, fruit de l'églantier, réserve de vitamine C et d'anti oxydant.

Il est connu pour sa richesse en vitamine C. Une étude de 2017 sur différentes variétés de Rosa canina éudiées en Iran, a montré que le taux varie entre 520 et 4200 mg pour 100 g selon la variété, les conditions climatiques et autres facteurs de culture. Pour comparaison, une orange contient  entre 50 et 110 mg de vitamine C pour 100 g.

Le cynorhodon est également rempli de flavonoïdes et de caroténoïdes, ce qui lui confère des propriétés anti-oxydantes. Et c’est l’action conjuguée de la vitamine C avec les flavonoïdes qui explique son activité immuno-stimulante. Il est d’ailleurs souvent utilisé comme fortifiant ou tout simplement pour maintenir le tonus et la vitalité de votre animal tout au long de l’année, ou sous forme de cure de printemps et d’automne pour rebooster son niveau d’énergie.

Notons également que le cynorrhodon est anti inflammatoire et qu’il protège le cartilage des articulations.

D’autre part, il est astringent grâce à sa forte teneur en tannins. Pensez à lui lorsque votre chien souffre de diarrhée.

Pour finir, le cynorhodon peut être utilisé comme vermifuge. D’après Juliette de Baraicly Levy, célèbre herbaliste pour animaux, l’idéal est de donner les vermifuges naturels juste avant la pleine lune car les parasites se multiplient et sont plus actifs après le cycle lunaire.

Donnez sous forme de cure au printemps et à l’automne pendant un mois. Ou alors durant les périodes de fatigue, pour requinquer, en alternance avec le kelp, un jour l’un, un jour l’autre le temps de la remise en forme.

Les probiotiques

Comme chez les humains, le tube digestif des chiens, qui abrite le microbiote intestinal, joue un rôle primoridal dans la santé et le bien-être de son hôte. Toute perturbation, qu’elle soit causée par un agent pathogène ou par la prise d’antibiotiques, peut entrainer diarrhées ou même allergies. Certaines études montrent également qu’un dérèglement du microbiote peut produire obésité et symptômes de stress! D’où l’importance de bien chouchouter ce que les chercheurs appellent aujourd’hui cet « organe oublié ».

C’est là que les probiotiques ont leur valeur. Ils sont composés de certains des microorganismes que l’on retrouve dans le microbiote intestinal. Les principaux sont les Lactobacilles, avec plusieurs souches (par exemple Lactobacillus acidophilus), les Entérococoques (Enterococcus faecium), ou les Bifidobactéries. Ils agissent sur plusieurs plans notamment en produisant des composés anti-bactériens, en entrant en concurrence avec les agents pathogènes et en stimulant l’immunité.

6 petri dish remplis de probiotiques, bons pour le système immunitaire

Photo de Wzhou8313, wikimedia commons – Sélection de probiotiques sur petri dish.

 

Vous pouvez utiliser les probiotiques en cas de diarrhées, après une prise d’antibiotiques, ou après avoir vermifugé votre chien suite à la présence de vers. Vous pouvez également les administrer sous forme de cure une à deux fois par an sur 3-4 semaines.

Comment procéder pour donner les compléments alimentaires à votre chien

Alors bien sûr, vous n’allez pas tout donner à votre loulou, ni tout en même temps.

Vous allez choisir une source d’omega 3 : les huiles de poisson, l’huile de krill ou la moule verte de Nouvelle-Zélande. Les oméga 3 peuvent être donnés régulièrement tout au long de l’année.

Pour les sources de vitamines et minéraux, essayez-les chacune à leur tour, pas en même temps. Si vous faites une cure, donnez en suffisamment longtemps (minimum 1 mois) pour pouvoir voir des effets avant de conclure.

Et pensez aux probiotiques notamment si votre toutou a pris des antibiotiques ou qu’il fait de la diarrhée.

En conclusion

Les compléments alimentaires sont là pour soutenir nutritionnellement la vitalité de nos compagnons à 4 pattes mais ils restent exactement ce qu’ils sont, des compléments à une alimentation. Rien ne remplacera une alimentation de qualité. Priorité donc à un mode de vie et une alimentation saine, et recours à son bon sens pour le choix et le nombre de compléments alimentaires, sans excès inutile. Ce sera bon pour votre toutou et pour votre portefeuille.

 

Toutes les idées au naturel pour nos toutous

Nos derniers posts Santé au naturel

Traitements naturels des vers du chien par les plantes

Traitements naturels des vers du chien par les plantes

Y a-t-il des vermifuges naturels efficaces pour traiter votre chien? Swanie Simon, naturopathe pour animaux et auteur du livre "Je nourris mon chien naturellement" a compilé une série de recettes efficaces et naturelles contre les vers. Voici son article traduit...

Nos derniers posts Alimentation & Compléments

Alimentation Barf : ce que c’est, pourquoi, comment faire

Alimentation Barf : ce que c’est, pourquoi, comment faire

La nourriture Barf est une alimentation crue, essentiellement à base de viande et abats qui repose sur les besoins naturels des chiens. Nous avons écrit cet article pour vous familiariser avec ce mode d’alimentation, vous en présenter ses principes et vous guider pas...

Nos derniers posts Comportement & Education

Qu’est-ce que le medical training ?

Qu’est-ce que le medical training ?

Soigner son animal s’avère parfois compliqué et pour certains cela devient même un véritable combat. Chaque fois cela entache la relation de confiance que nous essayons tous de construire avec notre chien. C’est pourquoi dans cet article je vous explique ce qu’est le...

Nos derniers posts Thérapies

Nos derniers posts Divers

Empreinte écologique de mon chien : comment je la réduis

Empreinte écologique de mon chien : comment je la réduis

Par conviction personnelle, mais aussi par souci de l’environnement et des êtres vivants, réduire son empreinte écologique, ça compte ! Nos chiens aussi peuvent contribuer à cette démarche, voyons ce que nous pouvons faire en tant que maîtres…

Lettre d'information

 

Zéro spam, que des informations utiles pour soigner votre chien au naturel

Bravo, votre inscription est complète !