Sensibilité du chien au coup de chaleur

Santé au naturel

Le coup de chaleur peut arriver très vite et peut être fatal pour votre chien. L’objectif de cet article est de bien vous informer sur ce risque pour que vous puissiez passer un bel été en pleine forme et profiter pleinement des activités extérieures avec votre chien.

En comprenant comment votre chien régule sa température corporelle, et les défaillances qui peuvent amener au coup de chaleur, vous serez plus équipé à réagir. C’est ce que vous trouverez dans cet article. Il passe également en revue les gestes de premiers secours à  adopter avant la prise en charge vétérinaire.

Bien sûr le mieux est d’éviter tout simplement les coups de chaud. Dans cet article vous trouverez toutes les précautions à prendre pour mettre votre chien à l’abri d’un coup de chaleur et listera les facteurs de risque afin d’être particulièrement vigilant si votre chien présente un de ces risques.

Nous commençons par une description détaillée des mécanismes de refroidissement du chien. Mais vous pouvez aussi aller directement aux mesures d’urgence, aux précautions à prendre pour éviter un coup de chaleur, ou aux facteurs de risque.

Quand survient le coup de chaleur chez le chien?

Le coup de chaleur arrive lorsque le chien n’arrive plus à évacuer la chaleur qui s’est accumulée dans son corps suite à  :

  • une exposition à un environnement chaud,
  • lorsque le chien fait une activité physique intense alors qu’il fait chaud
  • ou lors de convulsion prolongée.

La température corporelle normale chez le chien est de 38-39°C. Elle est un peu plus élevée chez les petites races de chien et lorsque la chienne est gestante (enceinte) ou allaitante. Le défi est de garder cette température constante quelle que soit la température extérieure.

Le chien a seulement quelques glandes sudoripares au niveau des pattes, entre les coussinets, ce qui signifie qu’il n’utilise pas la transpiration pour évacuer la chaleur. Voyons donc comment l’organisme du chien procède pour préserver sa température corporelle normale lorsque la température du milieu augmente.

Le coup de chaleur chez le chien peut survenir suite à une activité intense

Les mécanismes de dissipation de la chaleur chez le chien

D’un point de vue physique, le chaud va vers le froid naturellement pour trouver un point d’équilibre.

Conditions normales

Dans les conditions normales, il fait plus froid dehors que dans le corps du chien (39°C). La chaleur va donc sortir « naturellement » du chien par toute la surface de son corps. Les mécanismes mis en jeu ici s’appellent le rayonnement (c’est la chaleur que l’on voit qui rayonne du corps quand on utilise une caméra infra-rouge) et la convection (l’air en balayant la surface du corps fait s’échapper de la chaleur).

70% de la chaleur se dissipe ainsi par rayonnement et convection.

Les 30 % restants s’évacuent grâce à un autre mécanisme: l’évaporation. Pour l’homme, c’est la transpiration ; le chien, lui, utilise l’halètement et l’hypersalivation. L’évaporation est le processus qui transforme l’eau liquide en vapeur d’eau. L’utilité ici c’est qu’en s’évaporant, l’eau va aussi absorber de la chaleur et la dissiper.

Dès que la température corporelle augmente, le débit cardiaque, qui est le volume de sang qui passe par le cœur, augmente également pour faire circuler le sang. Celui-ci est amené en surface pour permettre cette dissipation.

SIGNES VISIBLES : Gencives plus rouges, signe que le sang est ramené vers la surface.

 

Quand la température du milieu se rapproche de la température corporelle

Quand la température du milieu se rapproche de la température corporelle, il fait chaud hors du chien et il fait chaud dans le chien. Le mécanisme naturel de dispersion de la chaleur (rayonnement et convection) va montrer ses limites. C’est l’halètement et l’hypersalivation qui prennent le dessus.

Le museau du chien, siège de l’halètement et de l’hypersalivation va lui servir de climatiseur.

SIGNES VISIBLES : au fur et à mesure que la température augmente, halètement et hypersalivation s’accélèrent. le chien halète continuellement, même au repos

 

L’halètement

Dans le nez se trouvent les cornets nasaux, fines lames osseuses recouvertes d’épithélium et de mucus. Ils constituent une large surface humide, très vascularisée, au-dessus de laquelle passe l’air inspiré. Plus il fait chaud, plus le chien halète, ce qui crée un courant d’air au niveau des cornets avec évaporation de l’eau. Ce courant d’air va refroidir le sang qui passe dans cette région. Le sang ainsi refroidi va circuler dans le reste du corps et abaisser la température générale.

SIGNES VISIBLES : Dans des conditions normales, le chien halète entre 40 et 50 fois par minute et lorsqu’il est au repos, il n’halète plus.

Avec la chaleur, il va se mettre à haleter continuellement. Sa langue va avoir tendance à pendre et peut être gonflée.

Dans les conditions extrêmes, l’halètement part dans les tours. Le rythme respiratoire peut même atteindre 400 fois par minute !

 

l'halètement aide le chien à éviter le coup de chaleur

 

Le saviez-vous? : L’halètement est un processus qui consomme de l’énergie. En été, les besoins alimentaires peuvent augmenter jusqu’à 20%. De plus, quand le chien halète, il perd beaucoup d’eau. Boire régulièrement est indispensable.

 

L’hypersalivation

L’hypersalivation permet d’améliorer encore le processus d’évaporation en offrant une surface supplémentaire d’évaporation, au niveau de la muqueuse buccale et de la langue. Plus le corps est chaud, plus le chien va baver.

SIGNES VISIBLES : Si la salive est excessive, cela signifie qu’il a du mal à réguler sa température. Par contre si elle devient épaisse et collante, il faut agir.

 

L’humidité : facteur aggravant

Essayez de faire sécher un linge quand il fait très humide. L’évaporation devient difficile.

Pour notre chien, l’humidité aggrave la situation : l’halètement devient de moins en moins efficace. A un taux de 80% d’humidité, l’halètement ne sert plus à rien. C’est pourquoi les chaleurs humides sont si difficiles à tolérer.

Le saviez-vous ? : les cornets nasaux, encore appelés turbinaux, jouent également un rôle majeur dans l’olfaction. Pour tout savoir sur l’odorat du chien, rendez-vous sur l’article L’odorat du chien : un flair incontestable.

 

Quand tout se dérègle : le choc thermique

A 43°C de température corporelle pendant 40 min, il y a choc thermique chez le chien qui a un coup de chaleur Le chien entre en état de choc thermique lorsque sa température corporelle atteint 43°C pendant 40min. A ce stade, les processus de dissipation de la chaleur ne fonctionnent plus. Le corps accumule maintenant la chaleur. La déshydratation aggrave les symptômes.

 

L’organisme s’effondre à tous les niveaux. On observe :

  • Une circulation sanguine fortement impactée. Le débit sanguin s’effondre.
  • Des lésions au niveau des vaisseaux sanguins, des tissus, des organes (reins, rate, foie, intestins),
  • Une destruction des muscles.
  • Un dysfonctionnement neurologique
  • Une inflammation systémique qui entraine dysfonctionnements et défaillance des organes, notamment des reins.
  • Une détresse respiratoire aiguë car le taux d’oxygène diminue.

Les principales causes de décès sont une détérioration générale de la circulation sanguine et les lésions pulmonaires.

SIGNES VISIBLES :

  • Le chien peut vomir, avoir de la diarrhée, avec du sang dans les selles.
  • Il montre des troubles neurologiques : désorientation, confusion, convulsion, ou coma.
  • Il est en détresse respiratoire.

 

Surveillance vétérinaire

Lorsque le chien a pu être transporté chez le vétérinaire, il est mis sous surveillance pendant au moins 24H à 48H car les lésions peuvent continuer même lorsque la température corporelle est revenue à la normale. Malheureusement la mort peut survenir quelques jours après l’insolation thermique.

Après un coup de chaleur, il faut consulter le vétérinaire pour son chien

En résumé…

Si la température corporelle est à :

  • 38-39°C = température corporelle normale
  • 41°C = début du coup de chaleur
  • 43°C pendant 40 min pour des chiens non entrainés et acclimatés = choc thermique

Pour les chiens entrainés et acclimatés, le seuil de tolérance est plus élevé.

 

Que faire lorsque votre chien a un coup de chaleur ? Agir dans les 90 minutes et suivre ces consignes.

 

Lorsque vous constatez que votre chien a un coup de chaleur, le chronomètre est enclenché. Plus vous réagissez vite, plus vous augmentez ses chances de survie, car l’insolation thermique peut lui être fatale.

Une étude Israélienne (1) de 2006 a mis en évidence que pour un chien pris en charge par le vétérinaire dans les 90 minutes, ses chances de survie passent de 27% à 62%. Elle met aussi en évidence que tous les chiens qui ont reçus les premiers secours en amont puis ont été pris en charge dans les 90 minutes ont tous été sauvés. Donc connaitre ces gestes et agir vite donne à votre chien quasiment 100% de chance de s’en remettre.

 

Premiers secours

Cherchez de l’ombre et de la fraicheur, et donnez lui à boire

Arrêtez toute activité. Si le chien est dans la voiture, sortez-le. S’il semble désorienté, gardez-le en laisse. Amenez-le dans un endroit frais et ombragé.

Donnez-lui à boire de l’eau fraiche ou à température ambiante, en petites quantités à la fois. Évitez l’eau glacée mais si vous n’avez que cela sous la main, donnez-en, ce sera toujours mieux que rien. En revanche, si le chien est inconscient, ne lui donnez pas d’eau. Il pourrait s’étouffer ! Faire boire de l'eau non glacée au chien qui a un coup de chaud

Mouillez le chien en suivant ces précautions

Précaution 1 : Température de l’eau

Attention, tout va se jouer sur la température de l’eau : si vous utilisez de l’eau trop froide, vous pouvez bloquer le processus de refroidissement et votre chien aura encore plus chaud. En effet, si l’eau est trop froide, les vaisseaux sanguins vont se contracter et empêcher l’évacuation de la chaleur.

Donc utilisez une eau fraiche ou à température ambiante, que ce soit un point d’eau, un tuyau d’arrosage, un vaporisateur, des serviettes mouillées (à humidifier régulièrement car elles se réchauffent). Si vous n’avez pas d’eau, vous pouvez utiliser des compresses imbibées d’alcool (médical à friction) au niveau des pattes et coussinets. Elles ont une action refroidissante et l’alcool s’évapore rapidement.

Précaution 2 : Ordre de refroidissement

Commencez par mouiller :

  1. les pattes,
  2. puis l’abdomen,
  3. puis la poitrine
  4. et enfin la tête.
Mouillez le chien dans un ordre précis pour le rafraichir lors d'un coup de chaleur

 

Maintenez le pelage mouillé.

Si le chien est évanoui, vous pouvez placer des pains de glace au niveau de l’aine, des aisselles et du cou de l’animal. Dans ces régions-là, le pack de glace ne va pas avoir les mêmes effets négatifs de contraction des vaisseaux sanguins que peut produire l’eau glacée sur le pelage.

Recouvrez le pain de glace d’un tissu pour éviter les « brulures » de froid sur la peau. Changez le pain de glace toutes les 15-20 minutes.

Précaution 3 : de nouveau à 39° C, arrêtez tout ! Une fois que la température corporelle est redevenue normale (39°C), arrêtez les mesures de refroidissement. Car si vous poursuivez, le corps va actionner des mécanismes de réchauffement !

Allez chez le vétérinaire dans les 90 minutes

Encore une fois, si la prise en charge par le vétérinaire se fait dans les 90 minutes, votre chien augmente grandement ses chances de survie.

Si possible, appelez le vétérinaire en amont pour qu’il soit prêt à votre arrivée.

Une fois dans la voiture en direction du vétérinaire, assurez-vous que le pelage du chien reste humide, mettez la climatisation ou ouvrez grand les fenêtres pour aider la chaleur à se dissiper.

Vous pouvez aussi masser votre chien pour stimuler la circulation sanguine.

L’amélioration de l’état du chien grâce à vos gestes se voient au bout de 5 à 10 min. Persévérez.

Une fois chez le vétérinaire, votre chien sera immédiatement pris en charge puis son état sera surveillé pendant 48H car des lésions peuvent apparaitre même après le retour à une température normale.

Comment faire pour éviter un coup de chaleur à votre chien : les précautions à prendre

Précaution 1 : évitez tout trajet inutile en voiture

Le chien attrape facilement un coup de chaleur dans la voiture Évitez tout trajet inutile en voiture avec votre chien quand il fait chaud. Et si vous devez prendre votre chien, évitez de le laisser dans la voiture, même à l’ombre. Car dans la voiture, pas besoin de canicule pour attraper le coup de chaud !

Le Dr Alex Avery sur sa chaine « Our Pets Health » a réalisé une vidéo très parlante sur le sujet.

La vidéo est en anglais, malheureusement il n’y a pas de sous-titrage en français pour cette vidéo. En voici le résumé.

La scène se passe en fin d’après-midi. Il fait beau mais le soleil n’est plus ardent, et pourtant… La température est de 27°C seulement, avec une petite brise. Le Dr Avery s’est placé dans une voiture garée au soleil, avec un thermomètre et un chronomètre et il a mesuré la température à l’intérieur de l’habitacle dans le temps. Voici ses résultats :

  • Température de l’air extérieur à l’ombre : 27°C
  • Température de l’air dans la voiture à au début de l’expérimentation : 29-30°C. Il a entrouvert les 4 fenêtres mais cela ne fait aucune différence lorsqu’il n’y a pas de vent, la température est déjà un peu plus élevée dans la voiture.
  • Au bout de 3 ½ minutes, température dans la voiture : 35°C
  • Au bout de 7 ½ minutes, T = 40°C
  • Au bout de 11 ½ minutes, T = 44°C,
  • Au bout de 17 ½ minutes, T = 46,5°C, imaginez votre chien qui ne sait pas quand vous allez revenir, son niveau de stress augmente. Son corps essaie de réguler sa température avec effort.
  • Au bout de 30 minutes, la température a atteint le maximum du thermomètre soit, 50°C (ou plus, qui sait ?).

Comme vous pouvez le constater, un coup de chaleur dans une voiture pour un chien peut être très rapide et à des températures qui nous paraissent sans danger. Vraiment être vigilant sur ce point.

Le saviez-vous? Les caisses de transport

Swanie Simon, naturopathe pour animaux de renom, conseille dans son article sur le coup de chaleur (en allemand) de bien laisser sécher votre chien après une baignade rafraichissante avant de le mettre dans sa caisse de transport car la cage risquerait de se transformer en sauna s’il y rentre mouillé (l’eau a du mal à s’évaporer dans un lieu confiné).

De plus, elle préconise les caisses en aluminium ou en acier qui permettent une meilleure aération. Si possible, sortir la « cage de transport » pour la poser à l’ombre. Et durant le transport, bien aérer la voiture, en ouvrant les fenêtres pour assurer une bonne circulation de l’air. Les caisses spécial transport en avion ne sont pas adaptées.

Pour finir, elle conseille d’ajouter un thermomètre dans la trousse de secours, avec de l’alcool pour pouvoir réagir rapidement en cas de coup de chaleur. Mettre un thermomètre dans la trousse de secours pour le chien

 

Précaution 2 : donnez à boire

Assurez-vous d’emporter avec vous suffisamment d’eau fraiche. Pendant les longs trajets, pensez à vous arrêter régulièrement pour faire boire votre chien et vérifiez la température de l’eau pour qu’elle reste buvable.

Précaution 3 : gardez votre chien en forme

Toute l’année, maintenez votre chien en forme physiquement. S’il est en surpoids, faites-lui perdre le poids en trop car le surpoids est un facteur de risque pour le coup de chaleur.

Un chien en forme qui fait de l’exercice est plus adapté à la chaleur.

Un chien en surpoids est plus sensible au coup de chaleur

L’obésité augmente sa sensibilité au coup de chaud

L'activité physique régulière réduit la sensibilité au coup de chaleur

L’activité physique régulière réduit sa sensibilité au coup de chaud

L’habituer progressivement à la chaleur lui permet de mieux gérer la chaleur. Un chien acclimaté supporte mieux la chaleur et des températures plus élevées.

Précaution 4 : sortez votre chien quand il fait le plus frais

Choisissez tôt le matin ou dans la soirée, après la grosse chaleur pour faire vos balades. Trouvez des coins à l’ombre si ce n’est pas possible. Évitez les activités physiques trop intenses lorsqu’il fait chaud.

Précaution 5 : moyens pour rafraichir

Tout ce qui rafraichit est bon à prendre : le ventilateur, un brumisateur, le tuyau ou l’arroseur de jardin, la pataugeoire, les pains de glace au niveau de l’aine, des aisselles et du cou.

Si votre animal a des poils longs, pensez à la coupe d’été. Par contre, ne rasez pas votre chien. Son pelage lui sert d’isolation contre le froid, mais aussi le chaud. Pensez à le brosser pour enlever les poils qui se sont déjà détachés.

Tous les moyens sont bons pour rafraichir le chien Pensez à la pataugeoire pour rafraichir votre chien en été


Quels sont les facteurs de risque pour le coup de chaleur du chien?

Une seconde étude (2) israélienne qui date de 2017 sur les chiens et les coups de chaleur liste de manière exhaustive les facteurs de risque.

Les voici :

  • Un environnement chaud. Si on ajoute l’humidité, le risque augmente énormément car l’halètement, qui est l’un des mécanismes de dissipation de la chaleur, devient inefficace (il s’annule à 80% d’humidité).
  • Une activité physique excessive. D’ailleurs un chien peut subir un coup de chaleur sans qu’il fasse chaud dehors (voir l’étude (1)). Bien sûr à vous de définir ce qu’est une activité physique excessive pour votre chien : Ce qui peut être jugé excessif pour un chien obèse peut être tout à fait acceptable pour un chien sportif… A vous d’observer votre chien et de poser les limites.
  • Le surpoids mais pas que. Les grands chiens dont le poids dépasse les 15kg sont plus à risque que les petits chiens.
  • Certaines races de chien, notamment celles au nez écrasé (les races brachycéphales) sont plus sensibles car la morphologie de leur museau fait que l’halètement est bien moins efficace. Notons également que les golden retrievers et les labradors sont plus sujets au coup de chaleur de par leur tempérament joueur et souvent le surpoids. Les épagneuls ont aussi une prédisposition au coup de chaleur dû à une activité physique excessive.

    Le chien brachycéphale est sujet au coup de chaleur

    Boxer

    De par son tempérament joueur et sa tendance au surpoids, le labrador est sensible au coup de chaleur

    Labrador

    De par son tempérament joueur et sa tendance au surpoids, le golden retriever est sensible au coup de chaleur

    Golden retriever

    Le springer anglais est sensible au coup de chaleur provoqué par une activité physique intense

    Springer anglais

  • Si les voies aériennes sont obstruées ou en cas de convulsion prolongée.
  • Le manque d’acclimatation et le manque de condition physique entrainent aussi une sensibilité au coup de chaud. Un chien de sauvetage non acclimaté, bien que très entrainé, est plus sensible. Alors que s’il est acclimaté, il peut « travailler » dans des conditions très difficiles, et même avoir une température corporelle supérieure à 42°C sans en être affecté.

 

Le saviez vous? Si vous avez un chiot, il est important de savoir qu’il se déshydrate encore plus rapidement que les adultes. Utilisez les mêmes mesures que pour les adultes pour le maintenir au frais : de l’ombre, de l’eau, et du repos pendant les heures chaudes
Les chiots sont plus sensibles au coup de chaleur

 

Le coup de chaud… aux pattes !

Votre chien peut aussi se bruler les pattes sur le trottoir bouillant.

Et encore une fois, pas besoin de canicule pour cela. Le Dr Alex Avery, toujours sur sa chaine Our Pets health, dans cette vidéo, a tout simplement mesuré la température du trottoir lors d’une belle journée. Voici ses résultats :

  • Température de l’air à l’ombre : 26°C
  • Température de l’air au soleil : 36°C
  • Température du trottoir : 43-44°C

Il a ensuite retiré ses chaussures pour voir combien de temps il pouvait tenir pieds nus sans bouger sur le trottoir : 39 secondes !

Imaginez ce que nos amis les chiens endurent lorsque nous allons chercher le pain par une belle matinée, que nous les attachons à l’entrée de la boulangerie pour nous mettre dans la queue et qu’ils nous attendent 5-10 minutes sur le trottoir.

Si vous le pouvez, allez chercher les croissants le matin tôt à la fraiche, ou faites votre balade dans la soirée, après la grosse chaleur, si possible en nature ou dans les parcs où il fait plus frais au niveau des coussinets.

Les coussinets du chien souffrent sur le trottoir bouillant

Recette du baume pour les coussinets de Swanie

Swanie Simon partage avec nous sa recette de baume pour les coussinets endommagés par des trottoirs brulants, ou fissurés par la neige pendant l’hiver.

Ingrédients :

  • 120 ml d’huile (macérat huileux de calendula, de plantain ou de consoude)
  • 40 g de beurre de karité
  • 40 g de cire d’abeille
  • 10 g de beurre de cacao
  • 10 g d’huile de noix de coco
  • 8 ml de vitamine E
Guérir les coussinets du chien avec un baume naturel

 

Ce baume devient ferme pour éviter que les pattes des chiens ne soient trop grasses et deviennent glissantes. Appliquer sur les coussinets endommagés jusqu’à leur guérison selon les besoins.

 

Le saviez-vous? Les dingos d’Australie et la chaleur

le dingo est acclimaté au désert

Jarrod Amoore from Sydney, Australia / CC BY (https://creativecommons.org/licenses/by/2.0)

Les dingos d’Australie, qui ne sont pas des chiens à proprement parlé, vivent dans tout type d’habitat : les forêts, les montagnes et les déserts. On pourrait penser qu’ils se soient adaptés aux rigueurs du climat désertique après 300 ans d’isolation en Australie. Et bien, il semble que cette espèce n’ait pas modifié sa capacité d’adaptation aux températures extrêmes. C’est l’exemple parfait d’une acclimatation. Il s’est habitué à la chaleur sans avoir à changer physiologiquement.

Par contre, comme de nombreuses espèces de mammifères australiens lorsque la femelle dingo allaitante lèche ses petits pour leur permettre de déféquer et d’uriner (comme chez les chiens), elle récupère plus de 30% d’eau qui sera de nouveau utilisée pour fabriquer le lait maternel. De même, lorsque les chiots grandissent, la mère est aussi capable de régurgiter de l’eau pour ses petits qui vont boire dans sa gueule.

 

En conclusion…

Le chien est sensible au coup de chaleur et pas besoin de conditions extrêmes pour qu’il souffre d’insolation thermique. Un séjour un peu trop long dans la voiture peut suffire malheureusement. S’il est victime d’un coup de chaleur, votre rapidité de réaction va être primordiale, et la visite chez le vétérinaire peut sauver la vie de votre chien. Donc agissez vite.

Heureusement les précautions pour éviter le coup de chaleur sont aussi simples et faciles à mettre en place. Le dernier petit secret pour garder votre chien en pleine forme est tout simplement de l’observer pour détecter rapidement les signes annonciateurs, de connaitre ses fragilités pour y remédier (par exemple, lui faire perdre ses kilos superflus) ou le protéger. C’est aussi à cela que nous servons, nous, humains, servir et protéger notre compagnon de vie qui nous le rend si bien.

 

Références des études scientifiques

(1) Bruchim Y, Klement E, Saragusty J, Finkeilstein E, Kass P, Aroch I. Heat stroke in dogs: A retrospective study of 54 cases (1999-2004) and analysis of risk factors for death. J Vet Intern Med. 2006;20(1):38-46. doi:10.1892/0891-6640(2006)20[38:hsidar]2.0.co;2

(2) Bruchim Y, Horowitz M, Aroch I. Pathophysiology of heatstroke in dogs – revisited. Temperature (Austin). 2017;4(4):356-370. Published 2017 Oct 9. doi:10.1080/23328940.2017.1367457

 

 

Toutes les idées au naturel pour nos toutous

Nos derniers posts Santé au naturel

Quels sont les anti tiques naturels pour chien?

Quels sont les anti tiques naturels pour chien?

Mieux connaitre la tique, les maladies qu'elle transmet, tique chien homme est-ce possible, retirer la tique, répulsifs anti tiques naturels et recettes maison, trouvez toutes les réponses dans notre article Quels sont les anti tiques naturels pour chien? C’est le...

Mon chien est allergique : solutions naturelles

Mon chien est allergique : solutions naturelles

Voir son chien se gratter constamment jusqu'à provoquer des plaques sans poils et mettre sa peau à vif, se mordiller les pattes ou se les lécher compulsivement n'est pas un spectacle réjouissant. C'est pourtant souvent le calvaire du chien allergique. Vous trouverez...

Nos derniers posts Alimentation & Compléments

Alimentation Barf : ce que c’est, pourquoi, comment faire

Alimentation Barf : ce que c’est, pourquoi, comment faire

La nourriture Barf est une alimentation crue, essentiellement à base de viande et abats qui repose sur les besoins naturels des chiens. Nous avons écrit cet article pour vous familiariser avec ce mode d’alimentation, vous en présenter ses principes et vous guider pas...

Vitamines naturelles pour chien: définition, fonction, besoin

Vitamines naturelles pour chien: définition, fonction, besoin

Vitamines pour le chien: elles sont partout et aussi utiles que pour les humains. Elles ne se voient pas, nous ne faisons qu’en parler, pas toujours en connaissance de cause. Nous nous sommes inspirés des articles et du livre de Swanie Simon,  naturopathe et...

Nos derniers posts Comportement & Education

Comment apprendre à son chien à être propre ?

Comment apprendre à son chien à être propre ?

Vous venez d'adopter un chiot et vous ne savez pas comment lui apprendre à être propre ? Il fait pipi et caca à l'intérieur ? Vous en avez assez de nettoyer et vous avez l'impression qu'il ne comprend pas qu'il doit faire pipi dehors ? Pas de panique, dans cet article...

Nos derniers posts Thérapies

Nos derniers posts Divers

Empreinte écologique de mon chien : comment je la réduis

Empreinte écologique de mon chien : comment je la réduis

Par conviction personnelle, mais aussi par souci de l’environnement et des êtres vivants, réduire son empreinte écologique, ça compte ! Nos chiens aussi peuvent contribuer à cette démarche, voyons ce que nous pouvons faire en tant que maîtres…

neque. nec mi, libero felis ut venenatis, luctus libero.

Lettre d'information

 

Zéro spam, que des informations utiles pour soigner votre chien au naturel

Bravo, votre inscription est complète !