Croquettes pour chiens: sont-elles toxiques ? Le bon choix

Santé

Croquettes pour chiens : de plus en plus de propriétaires se préoccupent de ce qu’ingèrent leurs chiens. Les croquettes industrielles ne seraient-elles pas plus nocives qu’il n’y paraît ?

Il y a quelques générations, nos chers toutous recevaient les restes des repas et ne s’en portaient pas plus mal. Mais depuis la Seconde Guerre mondiale, tout a changé : l’industrie de l’alimentation animale s’est emparée de la production de nourriture pour animaux et a connu un essor faramineux. Ce sont aujourd’hui des millions de tonnes de croquettes que les français donnent chaque année à leurs toutous.  Un très juteux marché, qui a atteint 3,4 milliards d’euros l’année passée !

Donner des croquettes (ou de la pâtée), c’est un problème ? Dans le fond, nos vies nous donnent-elles encore le temps de leur préparer les repas frais adéquats ? Le concept de la croquette, en plus d’être utile, nous permettrait (selon les grandes marques), d’apporter les nutriments essentiels à l’alimentation des canidés…

C’est du moins leur argumentation, car de plus en plus de spécialistes et de personnes remettent ces affirmations en question : un nombre croissant d’animaux de compagnie souffrent aujourd’hui de maladies chroniques (cancers, maladies rénales, diabètes, problèmes cardio-vasculaires ou diabète). C’est le constat alarmant que dresse la vétérinaire allemande Jutta Ziegler, dans son dernier ouvrage « Toxic croquettes », où elle fait le lien entre l’alimentation industrielle et l’explosion de ces pathologies, comme chez les humains.

Allant également dans ce sens, le reportage de France 5  « Quelles croquettes pour nos bêtes ? » a fait grand bruit : dans les coulisses de l’usine d’un célèbre fabricant, les journalistes découvrent un univers aseptisé à la production standardisée. Le groupe prend soin de montrer son expertise et son respect des normes. Jusque là, pas de problèmes, sauf lorsqu’il s’agit de savoir la provenance des matières premières, qui sont, selon les dires du responsable : « secrets de fabrication »… no comment !

Croquettes industrielles pour chiens : ce qu’on ne vous dit pas !

Les grands groupes achètent à prix attractif des stocks de restes de boucherie de basse qualité, tels que graisses, griffes, os, couenne, peaux, plumes ou même cornes ou sabots. Entrent également dans le stock des « matières premières » des cadavres d’animaux, les restes d’équarrissage et autres déchets d’abattoirs. Une fois collectées, ces matières vont être broyées, mélangées et envoyées vers un cuiseur, ou elles seront traitées à très haute température… ce qui ne manquera pas de détruire les nutriments utiles à leur alimentation.

Réduites à l’état de farines animales, retransformées encore une fois, les fabricants ajoutent à ces farines quantité de matières grasses, poudres de céréales raffinées, agents texturants ainsi que toutes sortes de compléments, afin de susciter l’appétence. Pas grave, votre fin limier n’y verra que du feu !

Dans le but de limiter l’altération des matières grasses, les industriels de la croquette utilisent des conservateurs chimiques tels que le BHT, le BHA et l’éthoxyquine : des agents conservateurs bon marché qui peuvent être nocifs en cas d’ingestion importante et répétée.

L’éthoxyquine est listée comme pesticide au Codex alimentarius [22].

En raison de l’utilisation de ce pesticide dans l’alimentation animale, des résidus ont été trouvés dans la viande, les produits laitiers, les œufs et les abats [28]. Il est également utilisé sur certains fruits (pommes, poires, …) et des condiments [13e,23,25,27,28]. Possibilité d’affection du foie [26], de dermatite par contact [26,28].

Source : http://www.additifs-alimentaires.net/

Quelles origines pour les croquettes pour chiens ?

Outre les origines douteuses des matières premières et un processus de fabrication (cuisson à très haute température) détruisant les éléments nutritifs, de plus en plus de spécialistes pointent l’ajout de céréales raffinées comme facteur pathogène potentiel.

Dans l’industrie de la croquette, les céréales sont utilisées massivement pour leur amidon, qui sert d’agent texturant et d’ajout de poids. Un produit facile, mais surtout très bon marché, que les fabricants ajoutent en grande quantité dans les farines issues des matières premières.

Quels problèmes pour leur santé ?

Mais les céréales, c’est bon pour la santé, non ? … oui et non : les céréales ne sont pas mauvaises en soi.

Mais un premier problème est la présence potentielle de moisissures dans leurs farines, les « mycotoxines », qui peuvent avoir des conséquences sur la santé de nos animaux de compagnie : apparition de démangeaisons, diminution du système immunitaire ou encore problèmes de reproduction.

Le second problème est lié à la présence massive de farines raffinées de céréales dans les croquettes ou pâtées : nos chers toutous n’ont pas l’anatomie nécessaire pour absorber ces farines bon marché en une telle quantité.

En quelque sorte, une alimentation « contre-nature ». Obésité, démangeaisons, dermatites ou maladies chroniques ; certains vétérinaires sont aujourd’hui convaincus que l’augmentation des problèmes de santé chez nos amis à quatre pattes est liée à l’alimentation.

Comme tout cela est parfaitement légal, les lobbys de la fabrication industrielle ont encore de beaux jours devant eux…

Mais alors, existe-t-il des nourritures meilleures que les autres ?

Le régime Barf, qu’est-ce que c’est ?

u chienLe Barf, ou « nourriture crue », est un régime à base de viandes crues et os. L’idée est tout d’abord de nourrir nos chiens avec des aliments naturels, qui les rendront naturellement résistants aux maladies habituelles ou chroniques ou allergiques. Ces aliments naturels sont toujours de nos jours la base alimentaire des animaux sauvages et carnivores, tels que les loups ou les chiens sauvages d’Australie ou d’ailleurs. Et le chien est un carnivore vu sa morphologie externe et interne. De même que le chat d’ailleurs.

La nourriture Barf est principalement préparée de manière artisanale ou directement par les propriétaires de chien. Cependant, des circuits « commerciaux » pour obtenir plus facilement les ingrédients « de base », commencent progressivement à se mettre en place. En particulier en Allemagne, dans certains pays Anglo-saxons et en France.

La viande crue (y compris les abats, la graisse et les os également crus) représente 60 à 90% de l’alimentation. Le reste provient des légumes et racines (en général crus aussi) pour 15 à 20% (dont éventuellement 5% de fruits). Les légumes peuvent être faiblement chauffés (à la vapeur) mais toujours mixés (absence d’amylase dans la salive du chien). Ils sont un apport en fibres, vitamines et minéraux naturels.

Le régime Barf pour les chiens (et les chats) se classe dans la mouvance du retour à une alimentation naturelle pour les humains. Il prend aussi en compte la morphologie particulière du carnivore qu’est le chien, qui ne lui permet pas d’ingérer en quantité n’importe quel ingrédient tel que les glucides et/ou les protéines végétales. Ce qui malheureusement est ce que l’on trouve dans les croquettes.

Les études scientifiques commencent à montrer les bienfaits du Barf. Mais les résultats sur la santé générale (ou statistique) des chiens portent sur des résultats qui s’inscrivent sur 2 ou 3 générations de chiens, alors que le régime Barf a commencé à se propager que depuis 20 environ, à partir du pionnier de cette alimentation qu’est le Dr vétérinaire ……..

Certains vétérinaires sont réticents, voire hostiles au régime Barf. L’un des arguments avancés est le risque de contamination via les bactéries ou parasites présents dans les viandes crues. Comment font alors les animaux sauvages et les loups en pleine nature si ce n’est d’utiliser les bactéries et protections naturellement présentes dans leur gueule et leur tube digestif ? Comment nos chiens échappent aux pires contaminations lorsqu’ils laissent trainer leur nez un peu partout et/ou qu’ils mangent leurs propres excréments ?

Le prix est aussi un élément que pointent les réfractaires au Barf. Ce n’est pas vrai si vous pouvez acheter en quantité et stocker au congélateur. Dans ce cas et au final, le coût du Barf sera peut être légèrement plus élevé que les croquettes de qualité moyenne. Mais ceci sans compter les économies sur les visites beaucoup moins nombreuses chez le vétérinaire et les médicaments qui s’en suivent.

Enfin, le temps de préparation des repas Barf est aussi mis en avant. Cela est vrai qu’il faudra plus que les quelques secondes qu’il faut pour verser des croquettes dans l’assiette de votre chien. Mais la préparation des repas est simple et rapide, à condition de la préparer « en gros » en une seule fois, tous les composants des repas pour une semaine entière. Nous vous livrons ici l’adresse d’un calculateur qui fait justement cela : Voir URL TPCC en cours de mise en fonctionnement.

Bien choisir ses croquettes : composition + qualité !

Bon, que faire alors lorsque le régime Barf fait un peu « peur » et que l’on ne veut plus faire avaler n’importe quoi à nos amis à quatre pattes ? (A rajouter un URL vers « Démarrer Barf » – en cours de rédaction)

De plus en plus impliquée dans ce questionnement, je me suis lancée dans un comparatif des bonnes pratiques en matière d’alimentation canine. En reprenant le raisonnement, il faut prêter attention à l’origine des protéines entrant dans la composition (protéines de qualité), ainsi qu’au pourcentage des matières grasses et des glucides.

1. Composition :

Via un schéma, voyons d’abord de quoi se compose une croquette idéale, selon certains spécialistes :

schéma d'une bonne croquette pour chien, avec les pourcentages des composants

Une bonne croquette pour chien se compose des éléments repris dans la tableau, tels que les protéines, des matières grasses, des fibres, des cendres (minéraux), humidité et glucides. Ce à quoi il faut prêter attention est le pourcentage de ces éléments ainsi que leur origine.

Au niveau des pourcentages, l’on conseille de choisir une composition faite d’environ 35% de protéines, 20% de matières grasses et d’une vingtaine de % de glucides. Si les chiffres peuvent varier, ce schéma permet de se faire une idée globale de la fourchette des taux recommandés afin de préserver la santé de nos toutous. A la nuance près qu’un chien de traîneau en activité n’aura évidemment pas les mêmes besoins nutritionnels qu’un bichon d’appartement ou un chiot d’un senior…

Donc beaucoup de protéines, c’est rassurant ? Oui et non, car au delà du ratio, il s’agit de surtout de vérifier l’origine de ces protéines, que l’on préférera de qualité : celles où les parties de l’animal sont clairement mentionnées plutôt qu’une appellation du style « sous-produits animaux ». A fuir !

Il s’agit donc, en propriétaires circonspects, de bien regarder les étiquettes à l’arrière des sachets sur lesquels le taux de glucides n’est généralement pas indiqué. Si vous voulez connaître le taux de glucides présent dans les croquettes de Médor, un petit calcul s’impose. Il s’agit d’une formule simple :

100 – (% protéines + % matières grasses + % fibres + % cendres + % d’humidité)

Ce qui en résulte est le pourcentage d’humidité.

Exemple : 100 – (25% de protéines + 10% de matières grasses + 1% de cendres + 9% d’humidité) = 55% de glucides

Une fois ce pourcentage calculé, je peux déjà me faire une idée d’une proportion adéquate … ou pas. Mais en ce qui concerne la qualité des ingrédients ?

2. Qualité des ingrédients :

Pour m’en faire une idée, je me suis référée à l’étude qu’a menée le site « alertes-croquettes ». Son fondateur a créé un tableau permettant de juger de la qualité des éléments d’une croquette ou d’une pâtée, que je vous reproduis ici :

Et c’est dans la composition que le bio peut vraiment faire la différence : les fabricants, moins nombreux que les grands industriels, cherchent à faire la différence en offrant des produits plus qualitatifs.

L’origine des protéines et matières grasses y est régulièrement mentionnée. Chez certains, l’accent est mis sur les circuits-courts et le bien-être des animaux destinés à la consommation est pris en compte.

En vue de partager avec vous une de liste des fabricants d’alimentation bio pour chiens que j’ai répertoriés, je vous invite à lire l’article y étant spécialement dédié. On trouvera leurs certifications, la composition de leurs produits, leur éthique vis-à-vis de l’environnement et du bien-être animal… ou pas. Pour moi, ça compte aussi, pas vous ?

Et les compléments alimentaires dans tout cela ?

Les fabricants de croquettes prétendent que ce qu’il vendent se suffit à lui même. Cela veut dire que l’alimentation fournie est complète et répond à tous les besoins nutritionnels du chien. D’où les différentes « variétés » de croquettes : pour chiot, pour adulte, pour chien âgé, etc… Et que se passe-t-il en cas de maladie ou en convalescence ?

La réalité est toute autre : chaque chien, à chaque période de sa vie à des besoins particuliers et personnels. Pour les connaître, il faudrait s’appuyer sur des analyses vétérinaires que personne ne fait.

Il est donc prudent de régulièrement donner à votre chien des suppléments « basiques » qui complémentent sa ration habituelle. Par exemple à l’approche de l’hiver et au printemps pour renforcer son système immunitaire. Même s’il est au régime « croquettes ».

Le régime Barf, contrairement à ce que beaucoup pensent, n’évite pas le recourt à des compléments alimentaires. En effet, même les viandes crues ne sont plus ce qu’elles étaient il y a 100 ans. Le critère que sont les oméga3 est symptomatique : sa proportion dans les viandes (même sauvages) à été divisée par 20 en 75 ans, mais pas celui d’oméga6. Malheureusement, l’un ne remplace pas l’autre. Il faut donc aussi complémenter le régime Barf par des oméga3.

Ou trouver des compléments alimentaires fiables et de qualité ?

La disparition de beaucoup d’herboristeries et la prolifération des offres sur internet, de qualité et de provenance souvent  incertaines, nous ont conduits à sélectionner avec soin  un certain nombre de compléments alimentaires fiables.

Vous pouvez les trouver dans la boutique en ligne Tout pour le Chien et le Chat (https://toutpourchienchat.com/).

Nous vous recommendons en particulier (car tous les chiens en ont besoin) l’huile de poissons très riches en omega3 et oméga9 de première qualité de Swanie Simon. Cliquez sur Huile omega 3 6 9 en 250 ml.

Ce site est jeune et se construit progressivement, car il faut choisir les « bons fabricants » . Vous ne trouverez peut être pas aujourd’hui tous les compléments que vous désirez. Veuillez s’il vous plait nous excuser pour ces inconvénients provisoires, la gamme de produits proposés va en effet s’élargir rapidement.

Avez-vous modifié l’alimentation de votre chien ? Venez en discuter sur le groupe Facebook et découvrez nos autres articles sur l’alimentation du chien au naturel !

Arthrose du chien : la soigner naturellement

L’arthrose ne touche pas uniquement l’Homme : nos chiens peuvent également en souffrir. Alors comment soigner l’arthrose du chien naturellement ?

Calculateur de régime Barf équilibré

Notre calculateur de régime Barf est indispensable pour déterminer facilement les quantités des divers ingrédients qui composent les "menus" crus pour chien. Il est facile à utiliser puisque 2 seules données sont nécessaires : le poids de votre chien et son...

Atelier pratique – Préparer et donner une infusion de plante à mon chien : exemple du plantain

Dans la série Atelier pratique, vous allez apprendre comment fabriquer vos propres remèdes naturels pour votre chien. Aujourd'hui Sabine vous montre en vidéo comment préparer une infusion à base de plantes et vous livre ses secrets pour la faire boire facilement à...

Mon chien est trop gros : surpoids, obésité et comment le faire maigrir

Retrouvons Sabine, notre expérimentatrice des méthodes naturelles qui partage son expérience personnelle sur le surpoids de sa chienne, Flamme. Comment son chien s'est retrouvé en surpoids, quel est le poids idéal, et comment faire maigrir son chien pour retrouver la...

Argent colloïdal, pour la santé du chien

Utilisé régulièrement jusque dans les années 40, l’argent colloïdal est peu à peu tombé aux oubliettes. Comment l’utiliser pour le chien ?

Entretien avec Flavie Baranès, comportementaliste animalier et éducatrice canin

Aujourd’hui, j’ai donné rendez-vous à Flavie Baranès, comportementaliste et éducatrice canin pour qu’elle nous parle de son métier et en quoi, des séances de comportement ou d’éducation, peuvent profiter à votre chien et à votre relation avec lui. Flavie nous explique...

Traitements naturels des vers du chien par les plantes

Y a-t-il des vermifuges naturels efficaces pour traiter votre chien? Swanie Simon, naturopathe pour animaux et auteur du livre "Je nourris mon chien naturellement" a compilé une série de recettes efficaces et naturelles contre les vers. Voici son article traduit...

Interview sur les fleurs de Bach pour animaux avec Béatrice Navarre, vétérinaire

Les fleurs de Bach pour animaux vues par Béatrice Navarre, vétérinaire florathérapeuthe et auteur. Elle nous présente son parcours et nous donne des conseils pratiques : comment bien utiliser les élixirs de fleurs, quelques exemples de fleurs pour des problèmes...

Utiliser la gemmothérapie pour les chiens, c’est possible!

Bonne nouvelle, utiliser la gemmothérapie pour les chiens est possible et il serait dommage de s’en priver ! Cette branche de la phytothérapie est le meilleur rapport coût/efficacité/simplicité que je connaisse en matière de soin naturel ! Dans cet article je vous...

L'huile de CBD pour les chiens – Où en est-on ?

Le cannabis thérapeutique est à la mode. Certains pays n’hésitent plus à le légaliser. Mais que penser de l’huile de CBD pour les chiens ?

Partages

On y poste les photos de nos poilus

Conseils

On y reçoit les conseils bio et naturels

w

Avis

On y partage ses expériences

i

Infos

On y consulte les documents

Toutes les idées au naturel pour nos toutous

Nos derniers posts Santé au naturel

Comment garder mon vieux chien en forme?

Comment garder mon vieux chien en forme?

Dans cet interview, le vétérinaire Alain Boutonnet nous livre des conseils simples et naturels sur comment garder son vieux chien en forme le plus longtemps possible, sans se ruiner : Les premiers signes du vieillissement, 3 pistes pour pouvoir "prévenir plutôt que...

Nos derniers posts Alimentation & Compléments

Comment garder mon vieux chien en forme?

Comment garder mon vieux chien en forme?

Dans cet interview, le vétérinaire Alain Boutonnet nous livre des conseils simples et naturels sur comment garder son vieux chien en forme le plus longtemps possible, sans se ruiner : Les premiers signes du vieillissement, 3 pistes pour pouvoir "prévenir plutôt que...

Nos derniers posts Comportement & Education

Comment rendre votre chien heureux ?

Comment rendre votre chien heureux ?

Vous avez envie de rendre votre chien heureux et bien dans ses pattes ? Quel est votre rêve exactement ? Un chien joueur mais calme à la maison quand vous voulez être tranquille ? Câlin mais pas collant ? Attaché à vous mais qui sait rester seul sans détruire tout...

Nos derniers posts Thérapies

Nos derniers posts Divers

Comment garder mon vieux chien en forme?

Comment garder mon vieux chien en forme?

Dans cet interview, le vétérinaire Alain Boutonnet nous livre des conseils simples et naturels sur comment garder son vieux chien en forme le plus longtemps possible, sans se ruiner : Les premiers signes du vieillissement, 3 pistes pour pouvoir "prévenir plutôt que...

Lettre d'information

 

Zéro spam, que des informations utiles pour soigner votre chien au naturel

Bravo, votre inscription est complète !