Traitements naturels des vers du chien par les plantes

Santé au naturel

Y a-t-il des vermifuges naturels efficaces pour traiter votre chien? Swanie Simon, naturopathe pour animaux et auteur du livre « Je nourris mon chien naturellement » a compilé une série de recettes efficaces et naturelles contre les vers. Voici son article traduit ci-dessous avec son autorisation. En bonus, Sabine Couttier partage avec vous son expérience qu’elle a eue avec le cynorrhodon.

Swanie : « Je me suis toujours demandée si les parasites intestinaux tueraient un chien ou un chat s’ils n’étaient pas traités. Si vous regardez l’équilibre parfait de la nature, il semble inhabituel qu’un parasite tue son hôte ou que l’hôte ne bénéficie pas quelque part de la présence du parasite, comme c’est la norme en nature.

Recette naturelle contre les vers de Juliette de Bairacli Levy

Il est possible de vermifuger un chien avec des ingrédients naturels comme les plantes médicinales. Il existe de nombreuses façons de le faire. J’ai décrit ici la méthode utilisée par Juliette de Bairacli Levy, car elle est très efficace et inoffensive pour le chien. Vous pouvez fabriquer vous-même les boulettes à base de plantes si nécessaires.

Important : étant donné qu’une attaque parasitaire grave peut nuire à la santé de l’animal, il est recommandé de faire un examen fécal après un nettoyage à base de plantes pour s’assurer que les parasites ont bien été éliminés.

 

Protocole

Mélangez une cuillère à café d’absinthe, de sauge, de thym et de menthe avec un peu de farine d’écorce d’orme rouge ou de la farine ordinaire et du miel.  Roulez ce mélange en formant des petites boules. Dans le cas du ténia, le mélange Rue, Absinthe et Cayenne s’est avéré efficace.

Pour un chien de 30 Kg, vous aurez besoin d’environ 5 à 6 boulettes de la taille d’une noisette par dose. Il est préférable de prévoir la vermifugation juste avant la pleine lune, car les parasites se multiplient après le cycle lunaire. Ils sont plus actifs à cette période et émergent de la muqueuse intestinale qui leur offre habituellement une certaine protection… Je ne sais pas si le cycle lunaire est scientifiquement prouvé, mais ça ne peut pas faire de mal que de suivre ce calendrier.

Pour le « Jour 1 », je recommande le jeûne, mais pour une forte infestation parasitaire, il vaut mieux faire jeûner le chien pendant 2 jours. Jeûner signifie ABSOLUMENT AUCUNE NOURRITURE ! Par contre, bien donner à boire pendant le jeûne. (Note du traducteur, après discussion avec Swanie : si les intestins ne sont pas complètement vides, et donc qu’il reste des aliments, l’huile de ricin provoque des crampes)

Vermifuge/nettoyage intestinal pour chiens

Jour 1 (-2) : à jeun, le soir donner 1-2 cuillères à soupe (14-28 ml) d’huile de ricin – beaucoup d’eau, si nécessaire avec du miel ou du citron.

Jour 2 : Matin : donner les pilules à base de plantes (voir plus haut), puis une demi-heure plus tard donner la même quantité d’huile de ricin que le jour 1. Quelques heures plus tard : repas léger et semi-liquide. Il est préférable d’utiliser une bouillie de farine d’écorce d’orme rouge avec du miel et du fromage blanc ou du yogourt (au goût). L’orme rouge devient comme un gel lorsque vous le mélangez avec de l’eau. Ce gel apaise l’appareil digestif et participe à l’élimination des parasites et de leurs œufs.

Jour 3 : Matin : pilules (la moitié de la quantité du jour 2) puis une demi-heure plus tard, un repas léger et liquide (voir bouillie, jour 2) ; le soir un repas léger, par ex. légumes, œufs, fromage blanc.

Jour 4 : Matin : pilules (la moitié de la quantité du jour 2) et deux repas légers. Le matin, bouillie du matin comme le jour 2 ; le soir, un petit repas de viande peut être servi avec des légumes verts finement coupés et de l’ail.

Jour 5 : Comme jour 4 – augmenter la quantité de viande.

jour 6 : Alimentation normale sans ingrédients difficiles à digérer comme les os.

Juliette de Baraicli Levy, herbaliste pour animaux renommée

Juliette de Baraicli Levy, naturopathe pour animaux tzigane

Traitement vermifuge pour les chiots agés de 4 à 6 semaines à base d’huile de coco

Les chiots sont généralement vermifugés chimiquement beaucoup trop jeunes. Aucun animal ne devrait être traité de cette manière avant d’avoir commencé à manger des aliments solides. Le vermifuge utilisant un agent chimique détruit la flore intestinale des chiots et interfère avec le développement de la tolérance orale (note du traducteur : c’est à dire l’accoutumance de l’organisme aux aliments, ce qui peut engendrer des allergies). Il stresse également le foie et les reins des jeunes animaux. Si vous devez traiter de jeunes chiots contre les vers, vous pouvez traiter facilement une infestation d’ascaris avec de l’huile de noix de coco.

 

Pour chaque chiot, donner 1 ml d’huile de noix de coco/kg de masse corporelle par jour pendant 3 jours.

Chez les chiots plus âgés qui mangent déjà des aliments solides, vous pouvez également ajouter des flocons de noix de coco à leur nourriture :

1 c. à café/5 kg de masse corporelle par jour pendant 3 à 7 jours.

 

Déparasitage à la propolis

D’après les études, la propolis rend l’intestin vermifuge et tue les protozoaires (organismes unicellulaires).

Astuce : Ajouter 1 ml de teinture de Propolis pour 100 ml d’eau dans un récipient sombre et conserver au réfrigérateur. De ce mélange, donnez 2 c. à soupe/10 kg de masse corporelle par jour pendant 6 jours.

Alternative : On peut aussi administrer 1 pincée de poudre de propolis /10 kg de masse corporelle sur 3 jours. Convient aussi bien aux chiens adultes qu’aux chiots de plus de 6 semaines.

 

Traitement d’une infestation de ténias avec des graines de citrouille

Vous aurez besoin de graines de citrouille biologiques. Toujours moudre les graines de citrouille fraîches, elles contiennent des acides gras précieux qui s’oxyderaient si vous les pré-broyez au-delà d’un jour ou deux. Pour cela, un petit moulin à café électrique est particulièrement adapté.

Des graines de citrouille moulues donner 1 c. à soupe par 10 kg de masse corporelle dans la nourriture 2-3 fois par jour pendant environ 5-7 jours.

Vous pouvez constater l’efficacité de la méthode sur la photo suivante – après seulement 2 doses de graines de citrouille moulues, le ténia entier est sorti avec les excréments.

Traitement-naturel-ver-Tenia-intestinal-chien

 

Aliments naturellement anti-parasitaires

Graines de citrouille, persil, cresson d’eau, canneberges (cranberries), huile et chair de coco, carottes râpées, ail, enzymes (graines de papaye, ananas), champignons Reishi, thym (attention ne pas donner du thym aux chats !) ainsi que tout aliment ayant une teneur élevée en bêta-carotène. Vous pouvez ajouter certains de ces ingrédients à la nourriture de l’animal 3 à 4 fois par semaine pour aider à prévenir une infection parasitaire.

Les graines de citrouilles, traitement naturel contre les vers

Il faut aussi se rappeler qu’un régime cru et naturel aide à garder l’intestin propre, le microbiome en bonne santé et prévient ainsi l’infestation parasitaire. »

Fin de l’article traduit de Swanie  Simon. Swanie Simon est naturopathe pour animaux, spécialisée dans les plantes médicinales et la médecine traditionnelle chinoise pour animaux. Elle est également auteure et enseignante et transmet son savoir depuis de nombreuses années.

 

Bonus : témoignage à propos du cynorrhodon

Le cynorrhodon est la baie de l’églantier (Rosa canina) , les petites akènes à l’intérieur étant les fruits. Surtout mis en valeur pour son action sur le système immunitaire et sa richesse en vitamine C ,  son action vermifuge n’est , elle, pas vraiment mise en avant, et parfois il faut des expériences de terrain pour valider ou pas des affirmations ou des croyances ….

le cynorrhodon est-il un vermifuge naturel comme l'affirment nos grands-mères?

les cynorrhodons, « fruits » de l’églantier

J’ai toujours entendu ma grand-mère dire : mange  les « gratte-culs ça tue les vers ! » Il ne fallait pas m’en prier d’avantage pour que j’aille me délecter de ces délicieux faux-fruits (mais vrais amis). Etaient-ils efficaces au point de me déparasiter ? Je ne saurais le dire, mais le conseil est resté dans un coin de ma mémoire.

Parole de grand-mère, croyance populaire infondée ?  En parcourant la toile, nous pouvons lire souvent que  jadis, autrefois … les cynorrhodons  étaient utilisés comme vermifuge. Pourquoi seulement autrefois ?  Soit cette croyance est fausse, soit cette pratique est tombée dans  oubliettes de nos pharmacies, chassée par l’ère du tout chimique. Pour trancher, il serait intéressant de tester pour pouvoir éventuellement valider. Et bien, c’est ce que j’ai fait, par accident!

Très souvent lors de mes balades, ma chienne sur les talons, lorsque je croise ces  morceaux d’été concentrés dans ces magnifiques baies, riches en vitamine C et en antioxydants, je les récolte pour mes infusions hivernales et au passage ma chienne et moi, nous nous régalons de la saveur acidulée légèrement sucrée de ces « friandises naturelles ».

Voici  mon expérience, qui en soit n’est pas une expérience validée par la science et qui doit être améliorée mais c’est une piste qui mérite d’être explorée.

Suite à une infusion de mes baies de cynorrhodons,  et après filtration, par paresse et manque temps,  je jette au compost la matière restante, et là ma chienne se précipite et l’engloutit (au moins 100g! – mais je n’ai pas pesé). Le lendemain, diarrhée importante de la part de la gourmande à tel point qu’elle n’a pas pu attendre de sortir et toute penaude a fait dans la maison (elle était très gênée).

La « pulpe » de cynorrhodon engloutie par notre gourmande

Pendant la balade du jour, re diarrhée, le jour d’après idem , et le 3ème jour encore de la diarrhée mais avec un peu de matière solide.  Et là, à ma grande surprise, les excréments sont remplis de vers (morts)! Des vers en forme de grains de riz, et un assez long avec une extrémité un peu triangulaire , tout ce petit monde occis. C’est sûr, ce n’est pas glamour, mais reconnaissez que c’est parlant. Je n’ai malheureusement pas eu le réflexe de prendre une photo, et lorsque je suis revenue sur mes pas, impossible de retrouver le lieu et l’objet de l’expérience !

Une fois l’épisode diarrhée terminé et les selles redevenues normales,  je décide de poursuivre le « traitement vermifuge » en ajoutant pendant 3 jours les ingrédients suivants connus pour leurs propriétés vermifuges : de la teinture de brou de noix (10gttes dans sa gamelle), 1 cuillère à café de graines de courge broyées au moulin à café et 1 cuillère à café de vinaigre de cidre que je mets régulièrement dans son alimentation.

Je n’ai plus vu de trace de vers à l’oeil nu, mais cela mérite une visite chez le vétérinaire pour analyser les selles et conclure.

On lit souvent dans divers ouvrages et répétés parfois en boucle sur internet, que l’effet vermifuge du cynorrhodon serait dû à ses poils qui « irriteraient » lorsqu’il est évacué par les voies inférieures. Or je n’ai jamais constaté un tel effet irritant. Ces poils ont certes un effet  désagréable lorsqu’on les glisse dans le pull des copains, mais ingérés, je n’ai jamais constaté cet effet. Cependant, il semblerait que c’est l’ensemble du « fruit » (poils, akènes et péricarpe) qui produise cet effet « balayage  » sur les intestins. D’un point de vue scientifique, il serait intéressant de connaitre le mécanisme biochimique de cette action.

En résumé, le cynorrhodon a eu une action vermifuge indéniable sur ma chienne. Pour ceux qui comptent essayer, pensez à réduire les doses car je pense que les effets se font ressentir avec bien moins de quantité. Si vous n’avez pas d’églantier, vous pouvez probablement utiliser la poudre de cynorrhodon, en vous assurant que vous avez le fruit complet broyé. Je pense qu’en faisant une pâte avec de l’eau, et éventuellement en améliorant la pâte avec certains ingrédients des recettes citées plus haut, l’effet pourrait être similaire. Pour trouver du cynorrhodon en poudre avec tout le fruit, rendez-vous sur la boutique du site en cliquant ici.

Cet article sera mis à jour pour pouvoir continuer la « discussion », et peut-être conclure sur l’action vermifuge du cynorrhodon. Aujourd’hui nous avons besoin d’expériences de terrain, nous avons besoin de  solutions concrètes et fiables sur lesquelles nous appuyer, alors n’hésitez pas à nous partager vos expériences sur notre groupe facebook.

Notre gourmande expérimentatrice

Notre gourmande expérimentatrice aux intestins tout propres! Avec un églantier en fond.

Sabine Couttier est herbaliste passionnée par les plantes médicinales. Elle anime le groupe Facebook de Monchienbio et partage avec nous sur le site ses expériences vécues avec sa chienne beauceron, excellente collaboratrice canine.

 

Toutes les idées au naturel pour nos toutous

Nos derniers posts Santé au naturel

Sensibilité du chien au coup de chaleur

Sensibilité du chien au coup de chaleur

Le coup de chaleur peut arriver très vite et peut être fatal pour votre chien. L'objectif de cet article est de bien vous informer sur ce risque pour que vous puissiez passer un bel été en pleine forme et profiter pleinement des activités extérieures avec votre chien....

Nos derniers posts Alimentation & Compléments

Alimentation Barf : ce que c’est, pourquoi, comment faire

Alimentation Barf : ce que c’est, pourquoi, comment faire

La nourriture Barf est une alimentation crue, essentiellement à base de viande et abats qui repose sur les besoins naturels des chiens. Nous avons écrit cet article pour vous familiariser avec ce mode d’alimentation, vous en présenter ses principes et vous guider pas...

Vitamines naturelles pour chien: définition, fonction, besoin

Vitamines naturelles pour chien: définition, fonction, besoin

Vitamines pour le chien: elles sont partout et aussi utiles que pour les humains. Elles ne se voient pas, nous ne faisons qu’en parler, pas toujours en connaissance de cause. Nous nous sommes inspirés des articles et du livre de Swanie Simon,  naturopathe et...

Nos derniers posts Comportement & Education

Qu’est-ce que le medical training ?

Qu’est-ce que le medical training ?

Soigner son animal s’avère parfois compliqué et pour certains cela devient même un véritable combat. Chaque fois cela entache la relation de confiance que nous essayons tous de construire avec notre chien. C’est pourquoi dans cet article je vous explique ce qu’est le...

Nos derniers posts Thérapies

Nos derniers posts Divers

Empreinte écologique de mon chien : comment je la réduis

Empreinte écologique de mon chien : comment je la réduis

Par conviction personnelle, mais aussi par souci de l’environnement et des êtres vivants, réduire son empreinte écologique, ça compte ! Nos chiens aussi peuvent contribuer à cette démarche, voyons ce que nous pouvons faire en tant que maîtres…

accumsan tempus ipsum Aenean ipsum Phasellus

Lettre d'information

 

Zéro spam, que des informations utiles pour soigner votre chien au naturel

Bravo, votre inscription est complète !